Tui shou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le film d'Ang Lee, voir Pushing Hands.
Tui Shou2.jpg

Le tui shou (chinois : 推手 ; pinyin : tuī shǒu ; Wade : t'ui shou ; littéralement : « main poussante ») souvent traduit en poussée de mains est un exercice lié au taiji quan dont le but est d'apprendre à écouter le partenaire, à travailler son équilibre, les esquives et les déviations des mouvements de l'adversaire.

Il existe des compétitions internationales de tui shou, ainsi que des compétitions en Chine, où le but est de réussir à faire sortir l’adversaire du cercle de combat.

Un des exercices de base est la forme (taolu) : peng lu ji an (棚掳挤按 / 棚擄擠按, péng lǔ jǐ àn, agglomération des quatre verbes ; , péng, « abri », / , , « enlever », , , « tenir », , àn, « presser / appuyer sur ».

Pour exercer la sensibilité aux pressions et aux esquives, les deux partenaires se mettent debout l'un face à l'autre, celui qui bouge un pied est le perdant. Le but est donc toujours de garder l'équilibre, le dessus sur l'adversaire. Comme en taiji quan, il ne faut jamais utiliser la force, celle-ci pouvant être utilisée par l'adversaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]