Tuerie de l'école primaire Sandy Hook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tuerie de l'école primaire Sandy Hook
Image illustrative de l'article Tuerie de l'école primaire Sandy Hook
Le point rouge désigne le lieu de la tuerie, le point noir celui de la résidence du meurtrier.

Localisation 12 Dickinson Drive, Newtown, Connecticut, États-Unis
Cible L'école primaire Sandy Hook
Coordonnées 41° 25′ 12″ N 73° 16′ 43″ O / 41.42, -73.2785 ()41° 25′ 12″ Nord 73° 16′ 43″ Ouest / 41.42, -73.2785 ()  
Date 14 décembre 2012
11 h 14 (-5)
Type Fusillade
Arme(s) Deux armes de poings de 9 mm[1]
Une carabine de calibre 0.223
Mort(s) 28 (incluant le tireur)[2]
Blessé(s) 3
Auteur(s) présumé(s) Adam Peter Lanza[3]

Géolocalisation sur la carte : Connecticut

(Voir situation sur carte : Connecticut)
Tuerie de l'école primaire Sandy Hook

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Tuerie de l'école primaire Sandy Hook

La tuerie de l'école primaire Sandy Hook, ou tuerie de Newtown, est une tuerie en milieu scolaire survenue le 14 décembre 2012, causant 28 morts dont 20 enfants, dans une école primaire du village de Sandy Hook[4], aux abords de Newtown, dans l'État du Connecticut, aux États-Unis. Adam Lanza, le meurtrier, peu de temps après avoir tué sa mère, qui collectionnait les armes à feu, tire et tue 26 personnes avant de se donner la mort.

Cette tuerie en milieu scolaire est la troisième par le nombre de victimes survenue aux États-Unis, après la fusillade de l'université Virginia Tech en 2007 qui avait fait 32 morts[5] et celle de Bath Consolidated School qui avait fait 46 morts.

Faits[modifier | modifier le code]

Avant de se rendre à l'école primaire de Sandy Hook[6], Adam Lanza tue sa mère, Nancy Lanza, âgée de 54 ans[7] à environ 8 km de l'école et emprunte sa voiture[8] qu'il stationne près de l'entrée principale. Il porte alors un uniforme noir, dont une veste de pêche avec des poches et un masque. Les tirs commencent à h 30 du matin, heure locale, approximativement une demi-heure après le début des cours[9]. Cette tuerie ne dure que quelques minutes sans aucun mot de la part du meurtrier, selon des témoins de la scène[10],[11]. Par la suite, il se suicide par balle[12],[13]. La principale de l'école, Dawn Lafferty Hochsprung, âgée de 47 ans, et la psychologue de l'école, Mary Sherlach, âgée de 56 ans, ont été abattues[14],[15],[16] après être allées à la rencontre du tueur en entendant les coups de feu[17]. Selon la police, Hochsprung aurait averti le reste de l'école de la présence du meurtrier en activant le système des haut-parleurs avant de se faire tuer[18],[14].

Depuis la rentrée scolaire, l'école venait de mettre en place un nouveau système de sécurité utilisant des caméras vidéo pour prévenir ce genre de situation[19], mais le jeune homme a pu forcer son entrée dans l'école en tirant dans une vitre[20]. Le frère aîné d'Adam, Ryan Lanza, d'abord accusé par erreur dans les médias de la tuerie, a, par précaution, été entendu par la Connecticut State Police et le FBI[21]. Des pièces d'identité de Ryan auraient été retrouvées sur Adam[22]. En dehors du tireur, on dénombre 27 victimes[23].

Profil du criminel[modifier | modifier le code]

Les autorités policières présentent Adam Lanza, âgé de 20 ans (né le 22 avril 1992)[24], un étudiant à la Newtown High School (en), comme le meurtrier. Il n'avait aucun casier judiciaire[25],[26],[27]. Il est originaire de Kingston (New Hampshire) où ses parents se sont mariés. Après leur divorce en 2008, Adam Lanza vivait avec sa mère dans une maison non loin de l'école primaire Sandy Hook[28]. Depuis quelques années, Nancy Lanza, la mère, était devenue une prepper, une survivaliste qui se préparait à la fin du monde, et possédait un arsenal d'armes pour cette raison[29].

Adam quitte la maison de sa mère, le matin de la tragédie, avec quatre de ses armes. Selon plusieurs sources, Lanza a été présenté comme un enfant « profondément perturbé » qui aurait souffert du syndrome d'Asperger ou d'un autre des troubles du spectre autistique[30]. Cette assertion est critiquée par différentes associations d'information sur l'autisme qui considèrent qu'un lien entre la violence et les troubles de l'autisme ne devrait pas être induit par les médias dans de telles circonstances[31],[32],[33].

Réactions[modifier | modifier le code]

Réaction du président Barack Obama après la tuerie.

Le président des États-Unis Barack Obama s'adresse aux familles des victimes lors d'une allocution télévisée, notant que « Nous ne pouvons plus tolérer cela, et pour mettre un terme à ces tragédies nous devons changer »[34]. Il demande également le 16 décembre à ce qu'un drapeau américain soit en berne à la maison-Blanche en hommage aux victimes[35]. Les chefs de nombreux pays et organisations ont également fait leurs condoléances durant le week-end après la tuerie[36]. Le premier ministre canadien, Stephen Harper commente la tragédie en expliquant que « c'est très difficile... comme père, c'est très difficile de regarder ces images d'enfants morts »[37]. Le président français, François Hollande, adresse une lettre à Barack Obama adressant ses « condoléances attristées » à son nom et à celui du peuple français[38].

Après cette tuerie, l'école primaire Sandy Hook reste fermée jusqu'à nouvel ordre[39]. La ville à proximité de Sandy Hook, Monroe, invite l'école à utiliser ses anciens locaux[40]. L'Université du Connecticut, de son côté, accueille les enfants qui ont survécu à la tuerie [41]. Le débat sur le contrôle des armes à feu est relancé par la tuerie[42],[43]. Mais les Américains sont divisés sur la question. En effet, l'accès aux armes est protégé par le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis et défendu par un puissant lobby, la National Rifle Association[44]. Mais l'usage d'une arme de guerre (Bushmaster .223) lors de cette tuerie, entre les mains d'un jeune homme de 20 ans présenté comme « perturbé », a ébranlé l'opinion publique[45]. Le président Obama a bien évoqué la nécessité de prendre des « mesures significatives » mais sans évoquer précisément la question des armes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « At least 26 dead in shooting at Connecticut elementary school », sur Fox News,‎ 14 décembre 2012
  2. (en) « 20 children among dead at school shooting in Connecticut », CBC News,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  3. (en) « Children and adults gunned down in Connecticut school massacre »,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  4. Noms Géographiques, « Sandy Hook: États-Unis », Geomondiale.fr (consulté le 17 décembre 2012)
  5. (en) « Official with knowledge of Conn. school shooting: 27 dead, including 18 children » (consulté le 14 décembre 2012)
  6. Noms Géographiques, « Sandy Hook Elmentary School: États-Unis », Geomondiale.fr (consulté le 17 janvier 2013)
  7. (en) Pete Yost, « Conn. school shooting: Adam Lanza ID's as shooter »,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  8. (en) Candice Smith Richard Esposito, « 20 Children Died in Newtown, Conn., School Massacre »,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  9. (en) Alix Bryan, « TIMELINE: Connecticut elementary school shooting updates »,‎ 2012 (consulté le 15 décembre 2012)
  10. (en) "Gunman Kills 26 At Conn. School, Commits Suicide" Associated Press. 15 décembre 2012.
  11. (en) "Connecticut shooting suspect was honors student" The Sentinel. 15 décembre 2012.
  12. (en) Joseph Goldstein and William Rashbaum, « 27 Killed in Connecticut Shooting, Including 20 Children », The New York Times,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  13. (en) Dan Burns and Chris Kaufman, « Connecticut gun rampage: 28 dead, including 20 schoolchildren », Reuters,‎ 2012 (consulté le 15 décembre 2012)
  14. a et b (en) « AP Source: Conn. shooter is Ryan Lanza's younger brother Adam Lanza »,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  15. (en) Michael Martinez, « Slain Connecticut principal just implemented new security measures »,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  16. (en) Tom Cleary, « Second victim identified »,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  17. Tales of Sandy Hook heroism, young and old sur USA Today
  18. (en) « 27 dead including 20 children, gunman in Newtown shooting »,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  19. Sandy Hook Security Policy
  20. From high school loner to cold-blooded killer sur dailymail
  21. (en) "Gunman dead after killing 20 children, 6 adults at Connecticut elementary school" Fox News
  22. (en) Davide Halbfinger, « A Gunman, Recalled as Intelligent and Shy, Who Left Few Footprints in Life »,‎ 2012 (consulté le 15 décembre 2012)
  23. « Liste des victimes », sur http://abcnews.go.com/
  24. (en) « AP Source: Suspect Drove To Mother's School », sur Associated Press,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  25. (en) Miguel Llanos, « Authorities ID gunman who killed 27 in elementary school massacre »,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  26. (en) Susan Misur, Angi Carter and Jenn Smith, « Adam Lanza's family seemed like normal family, neighbors say », sur The Evening Sun,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 15 décembre 2012)
  27. (en) Associated Press, « Connecticut shooting suspect was honors student », sur Boston Globe,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 15 décembre 2012)
  28. (en) David M. Halbfinger, « A Gunman, Recalled as Intelligent and Shy, Who Left Few Footprints in Life », New York Times,‎ 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  29. La mère du tueur se préparait à la fin du monde
  30. Sandy Hook mass murderer Adam Lanza, 20, 'deeply disturbed kid'
  31. Statement from the Autistic Self Advocacy Network
  32. Statement from the Global and Regional Asperger Syndrome Partnership
  33. "They're Saying the Shooter Had Asperger's" Daily Kos
  34. (fr) « Massacre de Sandy Hook : Barack Obama au chevet des familles endeuillées », sur La Voix de l'Amérique,‎ 16 décembre 2012 (consulté le 20 décembre 2012)
  35. (fr) « Sandy Hook : Obama attendu à Newtown », sur Direct Matin,‎ 16 décembre 2012 (consulté le 20 décembre 2012)
  36. (en) « World leaders express shock over Connecticut shooting », sur Agence France-Presse,‎ 15 décembre 2012 (consulté le 15 décembre 2012)
  37. (fr) « Stephen Harper revient sur le massacre de Newtown », sur TVA.ca (consulté le 20 décembre 2012)
  38. Antoine Bayet, « Tuerie de Newtown: Hollande présente les condoléances "du peuple français" à Obama », sur Europe 1,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 20 décembre 2012)
  39. (en) Will, James, « Sandy Hook Elementary School Closed Indefinitely », sur The Wall Street Journal,‎ 17 décembre 2012 (consulté le 17 décembre 2012)
  40. (en) « Connecticut survivors to attend school in neighboring town », sur Reuters,‎ 16 décembre 2012 (consulté le 16 décembre 2012)
  41. (en) Nick DeSantis, « UConn Creates a Scholarship in Honor of School-Shooting Victims », sur The Chronicle of Higher Education,‎ 18 déécembre 2012 (consulté le 19 décembre 2012)
  42. Bowling for Sandy Hook
  43. LA FUSILLADE DE NEWTOWN RELANCE LE DÉBAT SUR LES ARMES À FEU
  44. « Guns Don’t Kill People, People Kill People » Tucson, la National Rifle Association et le Deuxième amendement constitutionnel
  45. L'interdiction du port d'armes de guerre divise à Newtown.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]