Tuer le père (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tuer le père
Auteur Amélie Nothomb
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Éditeur Albin Michel
Date de parution août 2011
Type de média Livre
Dessinateur Miss Tic
Nombre de pages 151
ISBN 978-2-226-22975-5
Chronologie
Précédent Une forme de vie Barbe-Bleue Suivant

Tuer le père est le vingtième roman de l'écrivaine belge Amélie Nothomb. Il s'agit d'une nouvelle (formatée en roman par l'éditeur) parue en 2011 chez Albin Michel.

Présentation[modifier | modifier le code]

« Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur[1] ».

Le sujet du livre est « le bluff parfait ». Amélie Nothomb[2] nous en donne sa définition :

« Le bluff parfait c'est créer un très grand tour de magie. J’emmène le lecteur avec moi, on crée quelque chose, une émotion s'installe et puis, tout à fait à la fin, on se rend compte qu'on était parti exactement dans la fausse direction parce que ça n'était pas du tout ça qui était en train de se raconter ; et pourtant tout s'est passé sous nos yeux, rien n'a été caché, c'était là, simplement on l'a pas vu. »

Contenu et résumé[modifier | modifier le code]

Ce roman d'Amélie Nothomb entre encore une fois dans les rapports familiaux et extra-familiaux, qui ont tant caractérisé son œuvre. Joe Whip est un adolescent qui vit avec sa mère à Reno, il ne connaît pas son père. Il a pour seule passion, la magie. Un jour, sa mère qui souffre de n'avoir jamais pu garder un homme plus que quelques semaines, demande à Joe de quitter le foyer pour qu'elle puisse préserver sa relation naissante avec un homme qui profite de sa situation financière. Il vivote dans un motel jusqu'à sa rencontre avec Norman Terence, le plus grand des magiciens. Entre eux va s'établir une relation tout à fait particulière, qui va au delà de la relation professeur-élève et Norman finit par le considérer comme son fils. Joe vit chez Norman et sa compagne, Christina une fière danseuse, dont il tombe éperdument amoureux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quatrième de couverture de Tuer le père
  2. France 5. Émission « La Grande Librairie Saison 2011-2012 » 1er septembre 2011. Présentation François Busnel.