Tube de Thiele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Représentation d'un tube de Thiele avec les flèches rouges montrant le courant de convection

Le tube de Thiele, inventé par le chimiste allemand Friedrich Karl Johannes Thiele, est un tube permettant de mesurer le point de fusion, avec de l'huile, un thermomètre et un tube capillaire contenant la substance à analyser. L'appareil ressemble à un tube à essai muni d'une poignée.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Un échantillon placé dans un capillaire, relié à un thermomètre, est immergé dans le tube. Une source de chaleur, telle qu'un bec Bunsen ou une colonne d'air chaud, réchauffe la poignée qui par conduction chauffe l'huile (silicone, par exemple) qui à son tour fait fondre la substance à analyser. La forme du tube permet la circulation d'un courant d'huile chaude de température uniforme par un phénomène de convection.
On relève la température à laquelle l'échantillon fond dans le capillaire.

Le tube de Thiele peut être utilisé pour déterminer le point d'ébullition d'une substance.

Nota : Friedrich Karl Johannes Thiele est un homonyme de Ernest W. Thiele qui, avec W.L. McCabe, théorisèrent le fonctionnement d'une distillation fractionnée.