Tubaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tubaria, de son nom vernaculaire en français Tubaire, est un genre de champignons. Vizzini le place dans la famille des Tubariaceae[1] mais les études phylogénétiques[2] le classe dans le clade VI des agaricales. Selon Index Fungorum (7 avril 2012)[3] et MycoBank (7 avril 2012)[4], il fait encore partie de la famille des Inocybaceae. Le genre est largement distribué (en particulier dans les régions tempérées) et contient environ 20 espèces[5].

Les sporophores sont de taille petite à moyenne, avec un chapeau de couleur variant du brun-rosâtre pâle à brun rougeâtre, et présentant souvent des restes de voile partiel adhérant à la marge. Ces champignons sont saprophytes, ils se développent sur le bois pourri ou, moins fréquemment, dans le sol. Aucune espèce du genre n'est réputée comestible.

Historique[modifier | modifier le code]

Tubaria était à l'origine un sous-genre d'Agaricus décrit par Worthington George Smith en 1870. C'est Claude Casimir Gillet qui l'a promu au statut générique en 1876.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Tubaria conspersa

Selon NCBI (7 avr. 2012)[6] :

Selon Catalogue of Life (7 avr. 2012)[7] :

Selon Fossilworks Paleobiology Database (7 avr. 2012)[8] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A. Vizzini, « Novitates: Tubariaceae fam. nov. », Rivista di Mycologia, vol. 51,‎ 2008, p. 174
  2. (en) P.B. Matheny, J.M. Curtis, V. Hofstetter, M-C. Aime, J-M. Moncalvo, Z.W. Ge, J.C. Slot, J.F. Ammirati, T.J. Baroni, N.L. Bougher, K.W. Hughes, D.J. Lodge, R.W. Kerrigan, M.T. Seidl, D.K. Aanen, M. De Nitis, G.M. Daniele, D.E. Desjardin, B.R. Kropp, L.L. Novell, A. Parker, E.C. Vellinga, R. Vilgalys et D.S. Hibbetts, « Major clades of Agaricales: a multilocus phylogenetic overview », Mycologia, vol. 98, no 6,‎ Nov-Dec 2006, p. 982–995 (lire en ligne)
  3. Index Fungorum, consulté le 7 avril 2012
  4. MycoBank, consulté le 7 avril 2012
  5. (en) Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et Joost A. Stalpers, Ainsworth & Bisby's dictionary of the fungi, Wallingford, CABI Europe,‎ 2008, 10e éd. (ISBN 9780851998268), p. 707
  6. NCBI, consulté le 7 avr. 2012
  7. Catalogue of Life, consulté le 7 avr. 2012
  8. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 7 avr. 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :