Tubal Claude Ryan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claude Ryan (homonymie).
Tubal Claude Ryan en 1930.

Tubal Claude Ryan (né le 3 janvier 1898 à Parsons au Kansas, mort le 11 septembre 1982)[1] est le fondateur de la Ryan Aeronautical Company.

Il est devenu célèbre après la traversée de Charles Lindbergh sur le Ryan NYP Spirit of St. Louis[2] en 1927.

Carrière[modifier | modifier le code]

Originaire de Parsons, au Kansas, T. Claude Ryan entre en 1917 comme cadet dans la Division aéronautique de l'armée des États-Unis, futur United States Army Air Corps, ce qui le conduit en Californie[3] ou il apprend à piloter sur Curtiss JN-4. Il pilote ensuite sur DH.4 et quitte l'armée en 1922. Il devient d'abord pilote d'exhibition (barnstormer). Cette activité l'amène rapidement à embarquer des passagers pour des baptêmes de l'air et autres excursions aériennes autour de la région de San Diego et il fonde la société Ryan Airlines lorsque la demande se tourne vers le transport de point à point, entre San Diego et Los Angeles.

Il donne également des cours de pilotage et a ainsi initié ce qui sera l'une des écoles de pilotage les plus réputées en Californie et des États-Unis pendant l'entre-deux guerres. C'est avec un de ses anciens élèves du tout début, Benjamin F. Mahonney un jeune homme d'affaire très fortuné, qu'il a fondé Ryan Airlines à parts égales de 50000$ chacun, quoique la société ne soit pas enregistrée de façon conforme. Il a également pour collaborateur le mécanicien William Hawley Bowlus. Ryan se trouve au bon endroit pour initier sa renommée à l'échelle de la nation entière : c'est de San Diego qu'est parti le premier courrier postal en 1918. En 1922 y est établi un record d'endurance de 35 heures et 18 min. James H. Doolittle relie ensuite Jacksonville, Floride à San Diego en 21 heures 19 min. Finalement T. Claude Ryan est en place pour accueillir à leur atterrissage Oakley G. Kelly et John A. Macready à l'issue du premier vol transcontinental sans escale entre New York et San Diego, en 1923.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.stearman.at/ryan_history.html
  2. http://www.charleslindbergh.com/plane/ryan.asp
  3. Iris Engstrand, San Diego: California's cornerstone, Sunbelt Publications, 312 p. (ISBN 9780932653727), p. 132