Tokugawa Tsunanari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tsunanari Tokugawa)
Aller à : navigation, rechercher

Tokugawa Tsunanari (徳川 綱誠) (né le 4 septembre 1652, mort le 1er juillet 1699) est le troisième daimyo du domaine d'Owari de 1693 jusqu'en 1699.

Fils ainé de Tokugawa Mitsutomo, il prend en 1693 la succession de son père à la tête du domaine d'Owari ainsi qu'à la tête du clan Owari Tokugawa.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tokugawa Tsunanari est le fils de Tokugawa Mitsutomo, deuxième daimyō du domaine d'Owari, par son épouse officielle, Reisen-in, la fille du shogun Tokugawa Iemitsu. Bien que deuxième fils de Mitsutomo, il reçoit la position de premier fil et héritier à la place de son frère ainé, né d'une concubine. Il entreprend sa cérémonie de genpuku lors du règne du shogun Tokugawa Ietsuna le 5 avril 1657 et reçoit le nom d'adulte de Tsunayoshi. Il change son nom pour celui de Tsunanari pour éviter toute confusion avec un oncle du même nom, daimyō du domaine de Tatebayashi.

Lorsque son père se retire le 27 avril 1693, Tsunanari devient le troisième daiymo Tokugawa du domaine d'Owari avec le troisième rang de cour et le titre de courtoisie de chūnagon. Cependant, même s'il est officiellement daimyō, tout le pouvoir est resté entre les mains de son père à la retraite et Tsunanari passe la plupart de son temps dans diverses activités scientifiques, dont le début de travaux sur une histoire complète de la province d'Owari en 1698. En plus de son épouse officielle (une fille du noble de cour Hirohata Tadayki), Tsunanari a 13 concubines dont il a un total de 40 enfants (22 garçons, 18 filles).

Tsunanari meurt le 1er juillet 1699 en mangeant une fraise empoisonnée et son 10e fils, Tokugawa Yoshimichi lui succède. Il reçoit à titre posthume le deuxième rang de cour et le titre de courtoisie de dainagon. Sa tombe se trouve au Kenchū-ji, temple du clan Owari Tokugawa situé à Nagoya.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Source de la traduction[modifier | modifier le code]