Tsultrim Gyatso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khedrup Gyatso
Image illustrative de l'article Tsultrim Gyatso

Nom de naissance
Nom de réincarnation Tsultrim Gyatso
Date de naissance 1816
Lieu de naissance Litang, Kham, Tibet
Date de décès 1837
Lieu de décès Lhassa, Tibet
Successions
Précédent Lungtok Gyatso Khendrup Gyatso Suivant

Tsultrim Gyatso (1816 – septembre 1837) est le dixième dalaï-lama (tibétain : ཚུལ་ཁྲིམས་རྒྱ་མཚོ་, Wylie : Tshul-khrims rgya-matsho).

Biographie[modifier | modifier le code]

Tsultrim Gyatso est né en 1816 à Litang dans le Kham. Son père se dénommait Lobsang Dakpa et sa mère Namgyal Bhuti. En 1822, il est reconnu comme la réincarnation du 9e Dalaï Lama, intronisé dans le palais du Potala et reçoit les vœux de moine novice du 7e panchen-lama, Palden Tenpai Nyima, qui lui donne son nom religieux (Tsultrim Gyatso). En 1826, à l'âge de dix ans, il rejoint le monastère de Drepung où il étudié des textes philosophiques bouddhistes et parvint à maîtriser les sutras et les tantras. En 1831, il a reconstruit le palais du Potala et à l'âge de 19 ans, il a pris les vœux complet de Gelong du 7e panchen-lama. De santé fragile, il est mort en 1837[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tsultrim Gyatso

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roland Barraux, Histoire des Dalaï-lamas, Albin Michel, 1993, (ISBN 2-226-13317-8)
  • Martin Brauen, Les Dalaï-Lamas. Les 14 réincarnations du bodhisattva Avalokiteshvara (2005), trad. de l'all., Favre, 2005, 303 p.
  • Glenn H. Mullin, Les quatorze Dalaï-Lamas (2001), préface du 14° Dalaï-Lama, trad. Philippe Beaudoin, Éditions du Rocher, 2004, 616 p.
  • (en) William Woodville Rockhill, "The Dalai-Lamas of Lhassa and their relationships with the Manchu Emperors of China, 1644-1908", Leyde, T'oung Pao, 1910, t. 11, p. 1-104.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]