Tsugaru-ben

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Tsugaru-ben
つがる弁 [Tsugaruben]
Pays Japon
Région Tōhoku
Typologie SOV agglutinante
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-1 ja[1]
ISO 639-2 jpn[1]
ISO 639-3 [1] jpn[1]
IETF ja[1]

Le Tsugaru-ben (津軽弁) est un dialecte du japonais parlé dans la préfecture d'Aomori.

Ses caractéristiques, tant sur le plan de la prononciation que du vocabulaire, le rendent difficilement intelligible des habitants d'autres régions ; aussi n'est-il pas rare de voir des programmes télévisés en Tsugaru-ben sous-titrés dans la langue standard.

Le « jour du Tsugaru-ben » (津軽弁の日, tsugaru-ben no hi) est célébré le 23 octobre dans la ville d'Aomori.

Origines[modifier | modifier le code]

Les origines de ce dialecte remonteraient à l'ancien japonais du VIe ‑ VIIe siècle. On y retrouve aussi l'influence de la langue de l'ethnie Aïnou.

Exemples de mots d'origine aïnoue :

Prononciation[modifier | modifier le code]

Le Tsugaru-ben présente un certain nombre de différences d'ordre phonologique par rapport au japonais moderne standard. En voici quelques exemples :

  • Les mores ス (su), ツ (tsu) et ズ (zu) ne sont pas différenciées de シ (shi), チ (chi) et ジ (ji), respectivement. Exemple : sushishishi.
  • Les sons /k/ et /t/ sont voisés lorsqu'ils apparaissent en milieu ou fin de mot. Exemple : 行く (iku, 'aller') → 行ぐ (igu).
  • Présence des sons kwa et gwa en plus de ka et ga (la langue standard ne possède que ces deux derniers).

Quelques mots en Tsugaru-ben[modifier | modifier le code]

  • はんで, hande ('parce que')
  • どんだんず, dondanzu ('oh ! mon dieu !')
  • かっちゃ, katcha ('maman')
  • とっちゃ, totcha ('papa')

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d code générique

Articles connexes[modifier | modifier le code]