Tsentar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tsentar
Центар
Blason de Tsentar
Héraldique
Drapeau de Tsentar
Drapeau
Tsentar vue de la forteresse de Skopje
Tsentar vue de la forteresse de Skopje
Administration
Pays Drapeau de la Macédoine Macédoine
Municipalité Coat of arms of Skopje.svg Skopje
Maire Vladimir Todorovic
Code postal 1000
Démographie
Population 45 412 hab. (2002)
Densité 6 039 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 00′ 08″ N 21° 25′ 16″ E / 42.002286, 21.42121242° 00′ 08″ Nord 21° 25′ 16″ Est / 42.002286, 21.421212  
Superficie 752 ha = 7,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Tsentar

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte administrative de Macédoine
City locator 14.svg
Tsentar

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte topographique de Macédoine
City locator 14.svg
Tsentar
Liens
Site web www.opstinacentar.gov.mk

Tsentar ou Centar (en macédonien Центар) est une des dix municipalités spéciales qui constituent la ville de Skopje, capitale de la République de Macédoine. Elle comptait en 2002 45 412 habitants et fait 7,52 km2.

La municipalité de Tsentar se trouve sur la partie sud du centre historique de Skopje, et s'étend sur une surface très restreinte au vu de son importante population. Elle est traversée par le Vardar.

Tsentar est un des endroits les plus fréquentés de Skopje. La municipalité, dévastée par le tremblement de terre de 1963, renferme en effet la plupart des grands boulevards commerciaux de la ville et est ouverte sur le Vardar par la place de Macédoine, point névralgique de la ville. Tsentar est le siège de nombreuses institutions nationales, comme le Parlement, le palais du gouvernement et plusieurs ministères. Sur son sol se trouvent aussi l'Université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje, la cathédrale Saint-Clément d'Ohrid, le musée de la ville de Skopje, le musée de la lutte macédonienne et la maison-mémorial Mère Teresa.

La municipalité est structurée par le Vardar, qui la traverse au nord d'ouest en est, et par les boulevards concentriques qui entourent les rues piétonnes du centre piétonnier. Son visage est bouleversé par l'opération d'urbanisme Skopje 2014, qui a commencé en 2008 et prévoit la construction de statues, d'édifices publics et de réaménagement des espaces piétonniers.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la municipalité comptait[1] :

Administration[modifier | modifier le code]

La municipalité est administrée par un conseil élu au suffrage universel tous les quatre ans. Ce conseil adopte les plans d'urbanisme, accorde les permis de construire, il planifie le développement économique local, protège l'environnement, prend des initiatives culturelles et supervise l'enseignement primaire[2]. Le conseil compte 22 membres[3] et il est présidé par Vladimir Zdravev, membre du VMRO-DPMNE. Le pouvoir exécutif est détenu par le maire, lui aussi élu au suffrage universel. Depuis 2009, le maire de Tsentar est Vladimir Todorovic, un ingénieur né en 1957[4].

Suite aux élections locales de 2009, le Conseil de Tsentar était composé de la manière suivante[3] :

Parti Sièges
Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM) 11
Parti démocratique pour l'Unité nationale macédonienne (VMRO-DPMNE) 7
Parti libéral démocrate (LDP) 1
Renouveau démocratique de Macédoine (DOM) 1
Parti socialiste de Macédoine (SPM) 1
SRM 1
Sans étiquette 1

Quartiers[modifier | modifier le code]

La quartier de Tsentar proprement dit n'occupe qu'une partie de la municipalité. Il comprend le centre piétonnier et il est limité par les boulevards circulaires Saint-Clément d'Ohrid, Gotsé Deltchev, Krste Misirkov, Kotcho Ratsin et Mito Jasmin. À proximité de ce quartier, au pied de la forteresse de Skopje, se trouve Evresko Maalo, l'ancien quartier juif de la ville. En face, de l'autre côté du Vardar s'étend Debar Maalo, quartier d'immeubles et de maisons où se trouvent notamment la Philip II Arena et une partie du Gradski Park, l'un des plus grands parcs de la ville. Au sud de Debar Maalo et jusqu'aux pieds du mont Vodno s'étend Kapichtets, quartier formé en grande partie de blocs d'immeubles d'habitation.

À l'est du quartier de Tsentar se trouve le quartier de la gare et le quartier Prolet, le premier à être construit après le tremblement de terre. De l'autre côté du Vardar, autour de l'université, se trouve enfin le Madjir Maalo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (mk)(en) Recensement de 2002
  2. (mk) Site de la municipalité - Compétences du conseil
  3. a et b (mk) Site de la municipalité - Membres du conseil
  4. (mk) Site de la municipalité - Maire