Tryphiodore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tryphiodore ou Triphiodore (en grec ancien Τρυφιόδωρος / Tryphiódôros) est un poète égyptien du IVe siècle, écrivant en grec ancien.

Il est l'auteur d'une Prise de Troie (Ἰλίου Ἅλωσις / Ilíou Halôsis), longue de 691 hexamètres dactyliques[1], inspirée des épopées du Cycle troyen, contant le stratagème du cheval de Troie et le sac de la ville.

Avec Nonnos de Panopolis, Musée ou encore Palladas, il fait partie d'un courant de lettrés égyptiens, férus de poésie grecque — le philosophe Eunape de Sardes, dans ses Vies des philosophies et des sophistes, parle même d'« engouement insensé »[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Université d'Oxford, Dictionnaire de l'Antiquité. Mythologie, littérature, civilisation, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1996 (ISBN 2221068009), article « Tryphiodore ».
  2. * Vies de philosophes et de sophistes, trad. Olivier D'Jeranian, Éditions Manucius, 2009, 187 p.