Trusted Platform Module

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Composants internes d'un Trusted Platform Module

Le Trusted Platform Module (également nommé puce TPM ou puce Fritz) est un composant cryptographique matériel, sur lequel s'appuie l'implémentation au niveau matériel du système Next-generation secure computing base (NGSCB). Il est appelé à être intégré sur les cartes mères des ordinateurs et autres équipements électroniques et informatiques conformes aux spécifications du Trusted Computing Group.

Ce chipset est présent sur quelques modèles d'ordinateurs portables, principalement dans les gammes professionnelles.

Il s'agit d'un composant électronique passif. Cela signifie qu'il ne peut pas donner d'ordre à l'ordinateur tel que bloquer le système, ou surveiller l'exécution d'une application. Toutefois, il permet de facilement stocker des secrets (tels que des clefs de chiffrement), de manière très sécurisée.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]