Truong-Vinh-Ky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Truong-Vinh-Ky

Petrus Trương Vĩnh Ký (Petrus 張永記, 1837-1898), dit Petrus Key, est un érudit catholique vietnamien du sud, professeur au collège des interprètes français. Il échange des correspondances avec Émile Littré et Ernest Renan. Auteur d'environ 130 ouvrages[réf. nécessaire], il est pionnier dans la traduction de livres du français vers l'annamite ou de l'annamite vers le français. À l'instar d'Alexandre de Rhodes, il est le vrai instigateur de la latinisation de l'écriture vietnamienne.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Petrus Truong Vĩnh Ký est né le 6 décembre 1837 à Vĩnh Long, ville de la Cochinchine, chef-lieu d'une province du même nom, sur le Mékong oriental, à 120 km au sud-ouest de Saigon. Il devient catholique, passe quelques années au séminaire de Malacca. Très jeune, il jouit d'une grande facilité pour les langues de l'Asie orientale et le français lui est aussi familier que sa langue maternelle. Il entre à Saigon au service du vice-amiral Charner, commandant en chef, puis du vice-amiral Adolphe Bonard, le 1er gouverneur. Il dépend de Henri Rieunier chargé, depuis 1861, des affaires indigènes à l'état-major général. Truong Vinh Ky fait partie de l'ambassade extraordinaire de Phan Thang Gian de la cour de Hué - du roi de l'Annam, Tu-Duc - de 63 personnes que conduit, à bord du vapeur l'Européen, le lieutenant de vaisseau Henri Rieunier pour tenter une renégociation du traité de Saigon, en regard des concessions faites, auprès de Napoléon III au Palais des Tuileries,à Paris.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Cours d'histoire Annamite à l'usage des écoles de la Basse-Cochinchine par P.J.B Truong-Vinh-Ky, 2 volumes, Saigon imprimerie du Gouvernement, 1879,
  • École Domestique - Un Père à ses Enfants par P.J.B Truong-Vinh-Ky, Saigon Ban-In Nha-Hang C. Guilland et Martinon, 1883,

-Ouvrages du même auteur et éditeur- :

  • Voyage au Ton-King,
  • Retraite et Apothéose de Truong-Luong,
  • Apologie de Truong-Long,
  • Saigon d'autrefois,
  • Saigon d'aujourd'hui,
  • Passe temps,
  • Évènements de la vie,
  • Devoirs des filles et des femmes,
  • Une mère à sa fille,
  • La bru,
  • Fais ce que dois, advienne que pourras,
  • Défauts et qualités des filles et des femmes,
  • Guide de la conversation Annamite,
  • Maître et élève sur la grammaire de la langue française,
  • Les convenances et les civilités Annamites,
  • La Basse-Cochinchine,
  • Maître et élève, sur l'arithmétique,
  • Les devoirs des parents,
  • Maître et élève, sur la géographie,
  • Un enfant bien élevé,
  • Maître et élève, sur la géométrie, etc, etc....

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

P.J.B Truong-Vinh-Ky est chevalier de la Légion d'honneur[réf. nécessaire] et officier de l'Instruction publique.

Chevalier de l'ordre d'Isabelle la Catholique, Chevalier sauveteur Kin Khanh d'Annam, Officier de l'ordre Impérial et N Goc Kanh d'Annam, Sapèque d'or d'Annam et Officier de l'ordre royal du Cambodge.

Son nom a été porté par le grand lycée de Saigon (aujourd'hui Lycée d'élite Le Hong Phong, à Hô-Chi-Minh-ville).

Un monument a été érigé en son honneur à Saigon à la suite d'une souscription publique en 1928.

Ce monument a été partiellement détruit et la stèle a été enterrée.

Elle a été redécouverte à l'occasion de travaux d'aménagement de l'extérieur du Musée de la Ville d'Ho Chi Minh le 26 février 2014.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]