Trude Sojka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trude Sojka

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

portrait de Trude Sojka en 1999

Nom de naissance Gertrud Herta Sojka Baum
Naissance 9 décembre 1909
Berlin, Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Décès 18 mars 2007 (à 97 ans)
Quito, Drapeau de l'Équateur Équateur
Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Activités Peintre, Sculpteur
Formation Académie des beaux arts de Berlin
Élèves Guayasamin
Mouvement artistique Expressionnisme
Influencé par Barlach
Soutine
Chagall
Rouault
Art précolombien
Art andin
Récompenses artiste émérite de l'Équateur, 1999

Gertrud Trude Sojka Sojka ou plus couramment appelée Trude Sojka, née à Berlin, Empire allemand, le 9 décembre, et morte à Quito, Équateur, le 18 mars, (à 97 ans) est un peintre et sculpteur tchèque et équatorienne, créatrice d'une technique artistique originale de recyclage en utilisant du ciment.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Gertrud Herta Sojka est née le 9 décembre 1909 à Berlin, Empire allemand, au sein d'une aisée famille juive tchèque. Des archives retrouvés montrent que son père, l'ingénieur Rudolf Sojka, était  était impliqué dans l'entreprise d'échange de chemis de fer avec le bien connu président de l'Équateur Eloy Alfaro. Avec sa femme, Hedwig Baum, ils donnent naissance à trois enfants: Waltre, Gertrud ("la petite Trude aux longs boucles d'or tressés") et Edith (par ordre décroissant). Lorsque Trude est encore très jeune, la famille s'installe à Prague, Tchécoslovaquie, "près de la gare, sur la rue Na poříčí", se rapelle-t-elle avec précision. Son enfance passée dans cette ville historiquement riche[1], auprès de la rivière Vltava, où elle a appris à nager, raconte-t-elle, est source de nombreux rêves et souvenirs qui lui inspireront toute une série d'œuvres autant tendres que révélatrices de son amour pour sa patrie, son identité.

Trude Sojka est également un amateur de sports, surtout de la natation et du ski. Elle s'initie par elle-même à l'art dès un très jeune âge.

Études[modifier | modifier le code]

Mariage[modifier | modifier le code]

Survie de l'Holocauste juif[modifier | modifier le code]

Le début d'une nouvelle vie[modifier | modifier le code]

Équateur[modifier | modifier le code]

Deuxième mariage[modifier | modifier le code]

Dernières années[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Premières influences en Europe[modifier | modifier le code]

Holocauste[modifier | modifier le code]

Précolombien et andin[modifier | modifier le code]

Expressionnisme juif et allemand[modifier | modifier le code]

Tendresse, retour à l'enfance[modifier | modifier le code]

Maion Culturelle Trude Sojka[modifier | modifier le code]

Antécédents[modifier | modifier le code]

Actualité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le mythe du Golem, dans la tradition juive d'Europe de l'Est, se situe à Prague