Troy Tulowitzki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Troy Tulowitzki Baseball pictogram.svg
TroyTulowitzki01.JPG
Rockies du Colorado - No  2
Arrêt-court
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
30 août 2006
Statistiques de joueur (2006-9 juillet 2013)
Moyenne au bâton ,296
Circuits 146
Points produits 571
Équipes

Troy Trever Tulowitzki (né le 10 octobre 1984 à Santa Clara, Californie, États-Unis) est un joueur d'arrêt-court au baseball qui évolue dans les Ligues majeures depuis 2006 pour les Rockies du Colorado.

Tulowitzki a été honoré par trois invitations au match des étoiles du baseball majeur, deux Gants dorés comme meilleur arrêt-court défensif de la Ligue nationale et deux Bâtons d'argent du meilleur arrêt-court offensif la même année.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Troy Tulowitzki est le choix de première ronde (7e joueur sélectionné au total) des Rockies du Colorado en 2005.

Le jeune joueur d'arrêt-court a été comparé à d'autres brillants joueurs s'étant illustrés à cette position, tels Derek Jeter et Cal Ripken[1].

Saison 2006[modifier | modifier le code]

Tulowitzki fait ses débuts dans les majeures le 30 août 2006. Il réussit son premier coup sûr dans les grandes ligues à son second match, le 31 août, face aux Mets de New York[2] et claque son premier coup de circuit le 4 septembre aux dépens de Woody Williams des Padres de San Diego[3]. Tulowitzki joue 25 parties en fin d'année pour les Rockies, frappant 23 coups sûrs dont un circuit, et totalisant 15 points marqués et six points produits.

Saison 2007[modifier | modifier le code]

À sa saison recrue en 2007, il maintient une moyenne au bâton de ,291 avec 177 coups sûrs, 104 points marqués, 24 coups de circuit et 99 points produits. Il termine second, quelques votes derrière Ryan Braun des Brewers de Milwaukee, au scrutin de la meilleure recrue de l'année dans la Ligue nationale et récolte quelques voix pour le titre de joueur le plus utile à son équipe[4].

Le 29 avril 2007, il réussit un exploit rare : un triple jeu sans aide, le 13e seulement dans toute l'histoire des Ligues majeures. L'exploit défensif est réussi en 7e manche d'un match des Rockies face aux Braves d'Atlanta au Coors Field de Denver[5]. Tulowitzki est la première recrue à réaliser un tel jeu depuis Ernie Padgett, qui l'avait accompli à son deuxième match dans les majeures en 1923 avec les Braves de Boston.

Le 10 septembre 2007, il frappe son 20e circuit de l'année, établissant le nouveau record pour un joueur d'arrêt-court recrue dans la Ligue nationale. L'ancienne marque était détenue par Ernie Banks depuis la saison 1954 des Cubs de Chicago[6].

Il termine la saison régulière avec une moyenne défensive de ,987, la meilleure parmi tous les joueurs d'arrêt-court de la Ligue nationale, et 561 assistances, le plus haut total de tous les joueurs des majeures, toutes positions confondues[7],[8].

Tulowitzki en défensive lors de la Série mondiale 2007.

Le 1er octobre, les Rockies disputent un match-suicide aux Padres de San Diego pour la dernière place disponible en séries éliminatoires. Tulowitzki frappe quatre coups sûrs en sept présences au bâton et marque à trois reprises. Il cogne un double comme second frappeur de la 13e manche, produisant un point, et compte le point égalisateur dans ce qui deviendra une victoire de 9-8 du Colorado[9]. Les Rockies atteignent quelques jours plus tard la Série mondiale et sont sacrés champions de la Ligue nationale.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Le 23 janvier 2008, Troy Tulowitzki signe un contrat de six ans pour 31 millions de dollars avec les Rockies du Colorado[10].

Ses statistiques offensives sont cependant à la baisse à sa deuxième année complète : moyenne au bâton de ,263 avec 99 coups sûrs, 8 circuits et 46 points produits pour Colorado au cours de la saison 2008.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Il rebondit en 2009 en élevant sa moyenne à ,297. Il réussit un nouveau sommet personnel de 32 coups de circuit, produit 92 points et atteint le total de 20 vols de buts. Il termine 5e au scrutin du meilleur joueur de la Ligue nationale[11]. Sa moyenne de puissance de ,552 est la 7e meilleure de la Nationale en saison régulière.

Le 10 août, il réussit un cycle dans un gain de 11-5 à domicile des Rockies sur les Cubs de Chicago[12].

Il aide les Rockies à retourner en séries éliminatoires et produit trois points en quatre parties dans la Série de division où Colorado est éliminé par Philadelphie.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Tulowitzki au bâton en 2010.

À la mi-saison 2010, Tulowitzki est invité pour la première fois au match des étoiles du baseball majeur.

En septembre, il est nommé joueur du mois dans la Ligue nationale grâce à ses 15 circuits, ses 30 points marqués et ses 40 points produits. Il boucle le mois avec une incroyable moyenne de puissance de ,800. Ses 15 coups de quatre buts en un seul mois est un nouveau record de franchise chez les Rockies du Colorado[13].

Il joue 122 parties en 2010, frappant dans une moyenne au bâton de ,315, la 4e meilleure de la Ligue nationale cette saison-là. Sa moyenne de puissance de ,568 est aussi la 4e meilleure de la Nationale. Il frappe 27 circuits durant la saison et produit 95 points, en plus d'en marquer 89 et de voler 11 buts.

Il remporte après la saison son premier Gant doré en tant que meilleur joueur défensif de la Ligue nationale à sa position[14]. Il reçoit quelques jours plus tard son premier Bâton d'argent comme meilleur arrêt-court offensif de la Nationale[15]. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de la saison 2011, il termine cinquième au vote, remporté par Joey Votto des Reds, du joueur par excellence de la Ligue nationale[16].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Tulowitzki frappe pour ,302 de moyenne au bâton en 2011. Pour la première fois de sa carrière, il franchit le cap des 100 points produits en une saison. Il fait marquer 105 points des Rockies et frappe 30 coups de circuit. Son total de doubles (36) est son plus élevé en une saison. Invité pour une deuxième année consécutive au match des étoiles, il gagne également pour la seconde année d'affilée le Gant doré et le Bâton d'argent. Il termine en huitième place du vote du joueur par excellence de la Ligue nationale[17].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

En 2012, Tulowitzki est ennuyé durant les deux premiers mois de la saison par une blessure à l'aine. Il joue son dernier match le 30 mai avant d'être placé sur la liste des joueurs blessés pour 15 jours[18]. Les Rockies espéraient en juin que son absence soit de 8 semaines mais elle se prolonge[19] et il ne revient finalement pas au jeu avant la saison suivante. En 47 parties en 2012, Tulowitzki a une moyenne de ,287 avec 8 circuits, 33 points marqués et 27 points produits.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Tulowitzki est choisi comme arrêt-court partant de la Ligue nationale au match des étoiles 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tulowitzki rare mix of talent, Gerry Fraley, Rocky Mountain News, 19 octobre 2007.
  2. (en) Troy Tulowitzki 2006 Batting Gamelogs, baseball-reference.com.
  3. (en) Sommaire du match Colorado-San Diego du 4 septembre 2006, baseball-reference.com.
  4. (en) 2007 Awards Voting, baseball-reference.com.
  5. (en) Tulowitzki turns unassisted triple play, Owen Perkins / MLB.com, 29 avril 2007.
  6. (en) Tulowitzki etches name in record books, Thomas Harding / MLB.com, 11 septembre 2007.
  7. (en) 2007 National League Fielding Leaders, baseball-reference.com.
  8. (en) 2007 American League Fielding Leaders, baseball-reference.com.
  9. (en) Sommaire du match San Diego-Colorado du 1er octobre 2007, retrosheet.org.
  10. (en) Tulowitzki signs big deal with Rockies, Thomas Harding / MLB.com, 23 janvier 2008.
  11. (en) 2009 Awards Voting, baseball-reference.com.
  12. (en) Sommaire du match Chicago-Colorado du 10 août 2009, retrosheet.org.
  13. (en) A-Rod, Tulo take home Player of Month honors, James Hall / MLB.com, 4 octobre 2010.
  14. (en) Three Reds take NL Gold Glove honors, Bailey Stephens / MLB.com, 10 novembre 2010.
  15. (en) Silver Slugger winners not your usual suspects, Sunil Joshi / MLB.com, 11 novembre 2010.
  16. (en) 2010 Awards Voting, baseball-reference.com.
  17. (en) 2011 Awards Voting, baseball-reference.com.
  18. (en) Rockies put Troy Tulowitzki on disabled list with strained groin, Associated Press, 1er juin 2012.
  19. (en) Rockies' Troy Tulowitzki says he has been battling pain all season, Patrick Saunders, Denver Post, 25 juin 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]