Trouskavets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trouskavets
Трускавець
Blason de Trouskavets
Héraldique
Administration
Pays Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Lviv Oblast.png Oblast de Lviv
Maire Kozyr Ruslan
Code postal 82299
Indicatif tél. +380 3247
Démographie
Population 29 516 hab. (2013)
Densité 422 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ N 23° 30′ E / 49.283, 23.5 ()49° 17′ Nord 23° 30′ Est / 49.283, 23.5 ()  
Superficie 7 000 ha = 70,0 km2
Divers
Première mention 1469
Statut Ville depuis 1948
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Lviv

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Lviv
City locator 14.svg
Trouskavets

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Trouskavets

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Trouskavets
Liens
Site web truskavets-city.gov.ua/
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Trouskavets (en ukrainien : Трускавець ; en russe : Трускавец ; en polonais : Truskawiec) est une ville et une station thermale de l'oblast de Lviv, en Ukraine. Sa population s'élevait à 29 516 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Trouskavets est située à 72 km au sud-ouest de Lviv.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de Trouskavets remonte à l'année 1469. L'origine du nom Trouskavets divise les historiens. Certains pensent que « Truskavets » est une forme modifiée du mot polonais truskawka, signifiant « fraise ». Mais la fraise n'est connue qu'à partir de 1712 en Europe, où elle fut apportée du Chili par un officier français, Amédée François Frézier. D'autres pensent que le nom de la ville est d'origine lituanienne et lié à des activités commerciales, à une époque où les relations étaient étroites entre la principauté de Halych-Volhynie et le Grand-duché de Lituanie. Trouskavets fut rattachée à l'Empire d'Autriche en 1772, à l'occasion de la première partition de la Pologne. Au XIXe siècle, Trouskavets devint une petite station thermale, après la construction d'un premier bain en 1827, puis d'hôtels et de nouvelles maisons. La station thermale se développa à partir de 1911 et reçut cinq mille visiteurs en 1913.

Pendant la Première Guerre mondiale, Trouskavets fut occupée par l'armée russe, mais elle fut rattachée à la Pologne après la guerre. Dans l'entre-deux-guerres, Truskawiec était une station thermale polonaise très en vogue. Jozef Pilsudski par exemple y séjourna. C'est là que le 29 août 1931 un homme politique et diplomate polonais, Tadeusz Holowko, fut assassiné par deux membres de l'Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN), Vassyl Bilas et Dmytro Danylychyn. L'assassinat puis le procès, à l'issue duquel les deux accusés furent condamnés à mort, eurent un grand retentissement à l'époque en Pologne et en Europe. L'événement poussa le gouvernement polonais à déclencher une vigoureuse répression du nationalisme ukrainien dans le sud-est du pays.

Depuis l'indépendance de l'Ukraine, en 1991, Trouskavets est la principale station thermale d'Ukraine. Elle est située dans une vallée pittoresque au pied des Carpates et d'un accès facile depuis Lviv par la route ou le train. La ville compte quatorze sources minérale, dont les plus connues se nomment Naftoussia, Maria, Sofia et Youssa. Les eaux sont réputées pour soigner le diabète et les affections rénales. La plupart des touristes qui séjournent à Trouskavets sont ukrainiens ou russes. En 2000, une zone économique spéciale a été établie à Trouskavets pour une durée de vingt ans. Connue sous le nom de « Kourortopolis Trouskavets », la ZES offre diverses exemptions d'impôts pour les investisseurs. La plupart des investissements concernent le secteur de la santé.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
3 400 8 482 18 392 26 308 32 825
2001* 2010 2011 2012 2013
31 037 29 797 29 729 29 623 29 516


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua

Liens externes[modifier | modifier le code]