Troupe d'élite 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Troupe d'élite 2

Titre original Tropa de elite 2: o inimigo agora é outro
Réalisation José Padilha
Scénario Bráulio Mantovani (en)
José Padilha
Rodrigo Pimentel d'après le récit Elite da Tropa de Luiz Eduardo Soares, André Batista, Claudio Ferraz et Rodrigo Pimentel
Sociétés de production Zazen Produções
Pays d’origine Drapeau du Brésil Brésil
Genre Film d'action
Film policier
Sortie 2010
Durée 115 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Troupe d'élite 2 est un film d'action policier brésilien coproduit, coécrit et réalisé par José Padilha et sorti le 8 octobre 2010. Il s'agit de la suite, dont l'action se situe treize ans plus tard, de Troupe d'élite.

Synopsis[modifier | modifier le code]

13 ans après la fin du premier opus, le lieutenant-colonel Nascimento est maintenant à la tête du BOPE. Après une opération désastreuse dans une prison, il se retrouve au milieu d'un engrenage comprenant des membres du Département de la Sûreté publique, le Gouverneur d'État ainsi que des groupes paramilitaires. Son ex-femme est maintenant remariée avec le député Diogo Fraga, défenseur des droits de l'homme et Président de la Commission parlementaire sur les milices.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Tropa de elite 2: o inimigo agora é outro
  • Titre français : Troupe d'élite 2
  • Titre québécois : Escouade d'élite : L'ennemi aux portes
  • Titre américain : Elite Squad: The Ennemy Within
  • Réalisation : José Padilha
  • Scénario : Braulio Montovani, José Padilha et Rodrigo Pimentel d'après le récit Elite da Tropa de Luiz Eduardo Soares, André Batista et Rodrigo Pimentel
  • Direction artistique : Tiago Marques Teixeira
  • Décors :
  • Costumes :
  • Photographie : Lula Carvalho
  • Son : Pedro Bromfman
  • Montage : Daniel Rezende
  • Musique : Pedro Bromfman
  • Production : José Padilha et Marcos Prado
  • Société(s) de production : Zazen Produções
  • Société(s) de distribution : Drapeau : Brésil RioFilme
  • Budget : 9 509 658 $
  • Pays d’origine : Drapeau du Brésil Brésil
  • Langue : portugais

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[1]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 10 nominations

Box-office[modifier | modifier le code]

Sorti en salles le 8 octobre 2010, le film a battu des records d'audience dès la première semaine, avec plus d'un million de spectateurs. Doté d'un budget d'environ 15 millions de réals[2], le film en aurait déjà rapporté plus de 100 millions, rien qu'au Brésil[3].

Le livre qui a inspiré le film[modifier | modifier le code]

Le film s'inspire du roman Troupe d'élite 2 (Éditions Anacaona) écrit par Luiz Eduardo Soares, le major Rodrigo Pimentel, le capitaine André Batista et le commissaire Claudio Ferraz. Le capitaine Nascimento se rend compte de l'inutilité de la guerre qu'il a menée et réalise que l'ennemi a changé : le trafiquant de drogue n'est plus la vraie menace. Les milices, groupes de policiers et pompiers pourris, infiltrés au cœur même de l'État et de l'administration policière, menacent désormais l'État de droit. Se présentant initialement comme une « autodéfense communautaire », avec la bénédiction des plus hautes autorités brésiliennes, ces milices sont en fait devenues de véritables mafias, organisations criminelles ne cherchant que le profit et n'hésitant pas à utiliser la violence la plus barbare. La DRACO, Brigade de Répression du Crime Organisé, et le député Marcelo Freitas dénoncent et combattent cette corruption.

Analyse[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

À l'inverse du premier volet, qui a été mal reçu par la presse à sa sortie, Troupe d'élite 2 obtient un large accueil favorable des critiques professionnels, obtenant 93% d'avis positifs sur le site Rotten Tomatoes, pour 42 commentaires et une moyenne de 7,1/10[4] et un score de 71/100 sur le site Metacritic pour 18 commentaires[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]