Trou sténopéïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le trou sténopéïque est un dispositif servant de pupille artificielle pour les tests de mesure d'acuité visuelle. Il s'agit en général d'une spatule percée d'un ou plusieurs trous de 0,75 à 2 mm de diamètre.

On place le trou sténopéique devant l'œil faible ce qui permet de restreindre les rayons de lumière au centre de la cornée où la réfraction n'est pas aussi critique. Si l'acuité visuelle ne s'améliore pas ou diminue, il s'agit d'amblyopie, sinon il s'agit d'un problème réfractif : myopie ou hypermétropie.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec stenosis (« rétrécissement d’un conduit ou d’un organe naturel ») + ôps, opsis (« œil, vue » ) ; textuellement, sténopéique signifie : qui rétrécit la vision.