Trou noir extrémal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trou noir (homonymie).

En physique théorique, un trou noir extrémal[1] est un trou noir avec la masse minimale possible, compatible avec sa charge électrique et son moment angulaire. Dans les théories dites supersymétriques, comme la théorie des supercordes, les trous noirs extrêmaux sont souvent supersymétriques, ce qui signifie qu'ils sont invariants sous plusieurs supercharges. Ces trous noirs sont stables et n'émettent pas de radiation de Hawking. Leur entropie peut être calculée à partir de la théorie des supercordes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encadré « trou noir », dans Richard Taillet, Pascal Febvre et Loïc Villain, Dictionnaire de physique, Bruxelles, De Boeck Université,‎ 2009, XII-741 p. (ISBN 978-2-8041-0248-7, notice BnF no FRBNF42122945), p. 560, lire en ligne sur Google Livres (consulté le 7 juillet 2014)