Troppo forte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Troppo forte est un film italien réalisé par Carlo Verdone, sorti en 1986.

Troppo forte

Réalisation Carlo Verdone
Scénario Carlo Verdone
Alberto Sordi
Sergio Leone
Roberto Sonego
Acteurs principaux
Sociétés de production Scena Film
Pays d’origine Italie
Genre Comédie
Sortie 1986
Durée 110 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis[modifier | modifier le code]

Rome. Oscar Pettinari, appelé affectueusement Troppo forte (trop fort) par ses amis, est un jeune banlieusard qui fréquente Cinecittà et rêve de devenir acteur de films d'action, ou à tout le moins de jouer les cascadeurs. Un matin, il est écarté de la sélection des figurants par un important producteur américain à cause de son aspect trop débonnaire, mais il fait la rencontre d'un avocat pour le moins particulier, le conte Giangiacomo Pigna Corelli Inselci. Avec l'aide de cet étrange personnage, Oscar met en scène un accident de moto pour piéger le producteur qui l'a écarté de son film, mais le destin fait en sorte qu'au volant de l'automobile qui l'aurait percuté se trouve non pas ledit producteur, mais bien Nancy, une jeune et ravissante actrice américaine (aussi amante de l'homme), qui perdra son rôle suite à cette histoire.

Oscar, un homme au grand cœur, accueille la jeune femme dans sa propre maison pour un moment, le temps que son mari ne la rejoigne à Rome pour la ramener en Amérique. Avec le temps, une amitié naît entre les deux, alors que le rapport entre Oscar et son avocat se complexifie et l'entraîne dans une succession d'événements loufoques: opérations superflues et harangues invraisemblables au tribunal sont au rendez-vous pour essayer à tout prix de gagner le procès.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Au début, le rôle de l'avocat avait été imaginé par Carlo Verdone pour Leopoldo Trieste, mais Alberto Sordi, après avoir lu le scénario, voulut à tout prix en faire partie et insista auprès du réalisateur pour obtenir le rôle.
  • Sergio, le responsable des paris illégaux, interprété par Mario Brega, n'était pas un personnage prévu dans la version initiale du film. Ce fut l'insistance de Brega, qui croyait fermement ne pas pouvoir ne pas jouer un rôle dans un tel film, qui "obligea" Verdone a lui en inventer un.
  • Carlo Verdone, Sergio Leone et Rodolfo Sonego allèrent écrire le film en Côte d'Ivoire parce que Leone croyait que le travail serait plus fructueux à cet endroit plutôt qu'en Italie.
  • La scène d'ouverture du flipper a été presque entièrement improvisée par Verdone.
  • Pendant sa première semaine à l'affiche dans les cinémas italiens, le film généra des recettes plus importantes que celles du film Rambo 2 : La Mission. Curieusement, dans Troppo forte, John Rambo est une légende pour Oscar Pettinari.
  • Verdone ne parvint pas à convaincre Stella Hall à tourner la scène de nu à la plage et dut recourir à une doublure.
  • Le personnage d'Oscar Pettinari fut considéré le "Nando Moriconi des années 80", imitation du fameux personnage du film Un américain à Rome[1].
  • La dernière scène du film a été tournée par Sergio Leone.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://ricerca.repubblica.it/repubblica/archivio/repubblica/1986/01/31/chi-si-rivede-moriconi-nando-ma-ora.html