Trophée mondial Avco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Trophée mondial AVCO - Avco World Trophy en anglais parfois aussi appelé la Coupe Avco - était un trophée de hockey sur glace. Il était remis au champion de l'Association mondiale de hockey, ligue majeure de hockey d'Amérique du Nord entre 1972 et 1979[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le trophée portait le nom d'Avco, un consortium spécialisé dans l'achat de petits avions. Il s'agit alors du premier trophée d'un sport majeur nord-américain à porter le nom d'une compagnie[2]. La compagnie offre alors avec le trophée une somme de 500 000 dollars pour l'équipe remportant les séries éliminatoires de l'AMH. Le trophée portait le nom de trophée mondial avant qu'Avco ne devienne son sponsor[3].

Il existerait plusieurs versions du trophée dont une située au temple de la renommée du hockey, au centre de la pièce consacrée à l'AMH. Deux autres versions du trophée existent, l'un en Nouvelle-Écosse, l'autre à Winnipeg, ville des Jets, derniers vainqueurs de l'AMH[4]. Les Jets sont ceux qui ont remporté le trophée le plus grand nombre de fois avec trois conquêtes, contre deux par les Aeros de Houston.

Récipiendaires du trophée[modifier | modifier le code]

Il y eut sept saisons de l'association. Le tableau ci-dessous reprend le vainqueur du trophée ainsi que le finaliste.

Saison Vainqueur Finaliste
1972-73 Whalers de la Nouvelle-Angleterre Jets de Winnipeg
1973-74 Aeros de Houston Cougars de Chicago
1974-75 Aeros de Houston Nordiques de Québec
1975-76 Jets de Winnipeg Aeros de Houston
1976-77 Nordiques de Québec Jets de Winnipeg
1977-78 Jets de Winnipeg Whalers de la Nouvelle-Angleterre
1978-79 Jets de Winnipeg Oilers d'Edmonton

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Liste des trophées de l'AMH sur http://www.whahockey.com.
  2. (en) Historique du trophée sur http://www.legendsofhockey.net/.
  3. (en) Historique de l'AMH sur http://www.spiritus-temporis.com/.
  4. (en) Page sur le trophée sur http://www.curtiswalker.com/.

Voir aussi[modifier | modifier le code]