Trolls de Troy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trolls de Troy
Série
image

Scénario Christophe Arleston
Dessin Jean-Louis Mourier
Couleurs Yves Lencot pour le tome 1, puis Claude Guth
Lettrage Guy Mathias
Genre(s) franco-belge
fantastique médiéval
humour

Personnages principaux Teträm
Waha
Rysta Fuquatou

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Éditions Soleil
Nb. d’albums 18

Trolls de Troy est une série de bande dessinée d'heroic fantasy située dans l'univers de Troy et dérivée de la bande dessinée Lanfeust de Troy.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Troy est un monde peuplé d'humains, de trolls et autres créatures plus ou moins monstrueuses. Les humains ont tous un pouvoir magique, allant de faire pousser les cheveux (Trollane Bey) à faire tomber les dents (Adam Stere). Les trolls sont des créatures vues comme sauvages par les humains, mais très civilisées de leur propre point de vue ; ils chassent tout ce qui passe à leur portée et, physiquement très forts (leur force et leur résistance tend même au fil des albums à s'amplifier considérablement par effet comique, tel dans l'album Les Trollympiades où on peut les voir soulever et même lancer sans effort des pétaures, gros animaux à peu près de la taille d'un éléphant), ils ne craignent qu'une chose : l'eau qui pourrait les laver, ce qui ferait fuir leurs mouches.

Tomes 1 à 4 
Deux siècles avant l'histoire de Lanfeust, les hommes décident d'exterminer les trolls et forment un groupe de chasseurs aux terribles pouvoirs. Teträm, brave troll, accompagné de sa fille adoptive, l'humaine Waha, va tout tenter pour sauver les siens.
Tome 5 
Teträm et Waha, soucieux de préserver leur cheptel d'humains à croquer, tentent de sauver les villageois qui veulent fuir la région. En effet, Haleg Rouille la thaumaturge mène en pleine forêt des expériences inquiétantes, croisant les espèces et produisant des monstres effrayants.
Tome 6 
Dans cet épisode, Teträm, Waha, Gnondpom (petit frère adoptif de Waha et fils biologique de Teträm) et Tyneth (compagne de jeu de Gnondpom et également fille du chef du village) se retrouvent transportés par magie au cœur des lointaines et brumeuses baronnies d'Hedulie. Là, un petit seigneur local compte bien utiliser les trolls comme armes de guerre contre ses voisins.
Tome 7 
Le village troll de Phalompe est un endroit où il fait bon vivre pour le troll Teträm et son épouse Puitepée, rendue radieuse par sa grossesse. Mais à Eckmül, le vénérable Rysta Fuquatou craque : un maléfice l'ayant transformé en oiseau, parviendra-t-il à réunir les ingrédients lui permettant de retrouver une apparence humaine (et notamment du lait de trolle sauvage !) ?
Tome 8 
Suite à une partie de chasse en plein air, Waha et Pröfy vont mettre la main sur une série de petits animaux qui peuvent reproduire de la musique. Parmi eux il y a la copie d'un enchantement d'un nouveau genre que le vénérable Rysta Fuquatou doit absolument récupérer…
Tomes 9 et 10 
L'histoire se déroule non sur le continent habituel du village troll de Phalompe mais au Darshan. Les adeptes d'une secte voulant rendre la vie à une divinité disparue, suivant les conseils d'un oracle, ont capturé les enfants de Puitepée : seul un manteau en fourrure de bébés trolls blanc et roux rendra en effet la vie à cette divinité. Teträm, Waha et Pröfy s'embarquent donc pour le Darshan en espérant sauver les leurs. Ils rencontrent les trolls blancs et découvrent les cultures locales.
Tome 11 
Attention épisode Trollympique! Les Trollympiades sont ouvertes dans l'espoir de trouver la perle rare. La bataille sera féroce pour départager tous les candidats et toutes les disciplines. Que le meilleur gagne!
Tome 12 
Que se passe t-il quand deux petits Trolls sont consignés à respecter toutes les règles de la patronnesse Lady Romande ? Eh bien à vous de le découvrir car entre les professeurs dévorés et des élèves horrifiés ça risque d'être brutal. Gnondpom et Tyneth pourront t-ils être sauvés…?
Tome 13 
À la fin du volume précédent, nous avions laissé Gnondpom et Tyneth, les deux petits trolls, dans une bien fâcheuse posture, en passe de se noyer…

Nous les retrouvons humides et en voie d’instruction, puisque Lady Romande n’a pas renoncé à en faire des trolls éduqués. Heureusement, Waha, Pröfy et Tetram vont venir à leur rescousse, alors qu’ils sont sur le point être vendus comme esclaves dans une terrible manufacture…

Tome 14 
Les origines de Waha en continuant d'explorer les multiples facettes de la personnalité troll. L'album apporte aussi de nouvelles réponses au mystère de Troy
Tomes 15 et 16 
Le village troll se retrouve miniaturisé par un sort jeté depuis un dragon.
Tome 17 
Waha échange de personnalité avec un autre personnage.

Tome 18

Suite à un état dépressif engendré par les échecs successifs pour construire une maison, Pröfy décide de consulter un psychanalyste. Etant donné qu'il est à moitié humain, le docteur soupçonne une crise d'identité : le troll doit chercher son père.

Les personnages[modifier | modifier le code]

  • Waha : héroïne de l'histoire, c'est une humaine ayant été adoptée bébé par Teträm et son épouse, Puitepée. Après avoir mangé ses parents, Teträm l'a ramenée au village pour la finir, mais Puitepée s'y est attachée et la considère comme sa propre fille. Ils l'ont donc élevée comme une vraie trolle, ce qu'elle est d'ailleurs si l'on considère son comportement. Elle n'apprend que très tard qu'elle est humaine, ce qui lui vaut des moqueries de ses camarades. Comme tous les humains, elle est dotée d'un pouvoir : le sien est aléatoire, on ne sait jamais ce qui va se passer. Bien qu'elle ait la capacité d'influer dessus en se concentrant.
  • Teträm : héros de l'histoire, ce troll est le plus grand chasseur de sa tribu, respecté de tout le monde et surtout des humains qui ne se risqueraient pas à le contredire. Teträm est un brave père de famille, s'occupant de son fils Gnondpom et de l'humaine Waha. Il aime particulièrement faire ses courses dans la forêt de Klostope ou, comme tout troll qui se respecte, boire quelques tonneaux lors du grand banquet d'une fête de village.
  • Pröfy : dans le tome 2 de la série, Waha et Teträm rencontrent Pröfy qui, lui aussi, vient de voir son village détruit par la bande du chasseur de trolls Haplin. Il est le seul survivant de son village. Particularité : il n'est pas troll mais demi-troll (il est le fils d'un paysan et d'une trolle). Dans Comme un vol de pétaures il met en avant cette partie de ses racines, passant même à 2 doigts de dévorer un humain qui ne l'avait pas appelé « M. le demi-troll ». N'ayant plus de famille ni de but, Pröfy décide de se joindre à Waha et Teträm. Il va par la suite s'installer dans le village de Teträm et de sa famille et devenir le meilleur ami de Teträm et le fiancé de Waha. Ses tentatives répétées pour construire une maison à Waha (la tradition trolle voulant que les jeunes mâles en construisent pour leurs fiancées) échouent inévitablement.
  • Gnondpom : fils de Puitepée et Teträm, il est l'inséparable compagnon de jeu de Tyneth.

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Les noms des personnages recèlent des jeux de mots (comme dans Astérix).

Pour les trolls, il faut accoler le mot « troll » au nom du personnage pour que l'astuce fonctionne : Puitepée Trolle (Puits de pétrole), Troll Teträm (Drôle de drame), Pröfy Troll (profiteroles), Troll Hébus (trolley bus), troll Gnondpom (trognon de pomme), Haïgwepa Troll (Highway Patrol), Fydelkass Troll (Fidel Castro), Roken Troll (rock 'n' roll), Trolle Tyneth (trottinette), Les trolls de Phalompe (les trompes de Fallope), etc.

Pour les humains, on découvre le calembour, souvent en rapport avec le pouvoir du personnage, soit en inversant nom et prénom : Trollane Bey donne Bey Trollane (Pétrole Hahn, célèbre marque de shampooing, son pouvoir est de faire pousser les poils), Adam Stere donne Stere Adam (Stéradent, marque d'adhésif pour dentier, son pouvoir est de faire tomber les dents), Convair Bey (Baygon vert, produit pour lutter contre les insectes, son pouvoir est de faire disparaître les mouches), Rysta Fuquatou (la tourista Fuca), soit en leur donnant leur titre ou fonction : le chasseur Haplin (chasseur alpin), le sage Anivert (singe en Hiver), le Bourgmestre Soychantruit (le bon mai 68). Pope Deux-Croutes donne Bob de Groot (son pouvoir est de faire mourir de rire), Reimonpre Are donne Raymond Barre (son pouvoir est d'endormir), An-müleur de Kush (contrepèterie, son pouvoir est de multiplier la vermine).

Les sages d'Eckmül n'échappent pas à cette règle: en accolant le mot "sage" au nom de n'importe quel sage, ont obtient un calembour: Sage Vernys (vernissage), ou Sage Tabdemik (table de mixage).

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Histoires trolles (juin 1997) (ISBN 2-87764-591-6)
  2. Le Scalp du vénérable (juin 1998) (ISBN 2-87764-712-9)
  3. Comme un vol de pétaures (mai 1999) (ISBN 2-87764-849-4)
  4. Le Feu occulte (juin 2000) (ISBN 2-84565-000-0)
  5. Les Maléfices de la Thaumaturge (août 2001) (ISBN 2-84565-176-7)
  6. Trolls dans la brume (septembre 2002) (ISBN 2-84565-373-5)
  7. Plume de sage (avril 2004) (ISBN 2-84565-482-0)
  8. Rock'n troll attitude (juin 2005) (ISBN 2-84946-054-0)
  9. Les Prisonniers du Darshan (I) (août 2006) (ISBN 2-84946-498-8)
  10. Les Enragés du Darshan (II) (juillet 2007) (ISBN 978-2-84946-850-0)
  11. Trollympiades (juillet 2008) (ISBN 978-2-302-00201-2)
  12. Sang famille (I) (juillet 2009) (ISBN 978-2-302-00630-0)
  13. La Guerre des gloutons (II) (juillet 2010) (ISBN 978-2-302-01102-1)
  14. L'histoire de Waha (décembre 2010) (ISBN 978-2-302-01381-0)
  15. Boules de poils (I) (5 octobre 2011) (ISBN 978-2-302-01629-3)
  16. Poils de trolls (II) (20 juin 2012) (ISBN 978-2-302-02229-4)
  17. La Trolle impromptue (13 novembre 2013) [1] (ISBN 978-2-302-03621-5)
  18. Pröfy blues (25 juin 2014) (ISBN 978-2-302-02703-9)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le tome 1 a obtenu le Prix jeunesse 9-12 ans au Festival d'Angoulême 1998 et le tome 5 s'est vu décerner le même prix en 2002.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]