Troisième front balte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Troisième front balte
Période avril 1944 – octobre 1944
Pays Flag of the Soviet Union (1923-1955).svg Union soviétique
Branche Armée de terre
Type Front
Effectif 345 500 (septembre 1 944) personnes
Batailles Opération Pskov-Ostrov
Opération Tartu
Commandant Ivan Maslennikov


Le 3e front balte (russe : 3-й Прибалтийский фронт) ou 3e front de la Baltique) est un front de l'Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fut créé le 21 avril 1944 et fut dissous le 16 octobre 1944, après une série de campagnes dans les États baltes, qui culmina par la prise de Riga les 13 et 15 octobre 1944.

Pendant ses 179 jours d'existence, le troisième front balte compta 43 155 tués et disparus ainsi que 153 876 blessés, malades et gelés[1]. L'unique commandant du front fut Ivan Maslennikov.

Le quartier-général du troisième front balte fut formé à partir des reliquats de la 20e armée, les armées de campagne qui lui furent rattachées furent prélevées sur le l'aile gauche (sud) du front de Leningrad[2].

Le troisième front balte prit part notamment à l'Opération Pskov-Ostrov et à l'Opération Tartu [3] Après la prise de Riga, le haut-commandement soviétique dissout le front et réaffecta les armées qui le composaient[4].

Composition du 3e front balte, mai 1944[5]
Armée Nombre et type
de divisions
Brigages indépendantes
42e 5 divisions de fusiliers -
54e 6 divisions de fusiliers
1 division anti-aérienne
1 brigade de sapeurs
67e 10 divisions de fusiliers
1 division d'artillerie
1 division anti-aérienne
1 brigade d'artillerie
1 brigade de tanks
14e armée aérienne 1 division de chasse
1 division d'appui tactique
1 division aérienne composite
-
QG de front 6 divisions de fusilies
2 brigades de tanks
1 brigade de génie (assaut)

Citations et sources[modifier | modifier le code]

  1. G. F. Krivosheev, Soviet casualties and combat losses in the Twentieth Century, Londres, Greenhill Books, 1997, pp. 196-197.
  2. David Glantz, Companion to Colussus Reborn, Lawrence, University Press of Kansas, 2005, p. 34.
  3. Keith E. Bonn (ed.), Slaugherhouse, Bedford, The Aberjona Press, 2005, p. 300.
  4. John Erickson, The Road to Berlin, New Haven, Yale University Press, 1999, p. 420.
  5. Боевой состав Советской Армии