Troisième bataille de Brega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Troisième bataille de Brega
Informations générales
Date 31 mars - 11 avril 2011
Lieu Marsa El Brega, Libye
Issue Victoire des loyalistes
Belligérants
Flag of Libya (1951).svg Conseil national de transition
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Flag of Libya (1977-2011).svg Jamahiriya arabe libyenne
Commandants
Flag of Libya (1951).svg Abdul Fatah Younis
Flag of Libya (1951).svg Khalifa Belqasim Haftar
Flag of Libya (1951).svg Suleiman Mahmoud
Drapeau des États-Unis Samuel J. Locklear
Drapeau de la France Édouard Guillaud
Drapeau du Royaume-Uni David Richards
Flag of Libya (1977-2011).svg Saadi Kadhafi
Flag of Libya (1977-2011).svg Abou Bakr Younès Jaber
Forces en présence
Flag of Libya (1951).svg
2 100 hommes
17 chars
Drapeau des États-Unis
56 avions
Drapeau de la France
24 avions
Drapeau du Royaume-Uni
11 avions
Flag of Libya (1977-2011).svg
1 300 hommes
Pertes
Flag of Libya (1951).svg
46 à 49 morts[1]
3 chars détruits
Flag of Libya (1977-2011).svg
28 morts[2]
Guerre civile libyenne
Batailles
1re Benghazi · El Beïda · Derna · 1re Tripoli · Misrata · 1re Zaouïa · Djebel Nefoussa (1re Dehiba · 2e Dehiba · Gharyan) · 1re Brega · 1re Ras Lanouf · 1re Ben Jawad · 2e Ras Lanouf · 2e Brega · 1re Ajdabiya · 2e Benghazi · 2e Ajdabiya · 1re golfe de Syrte · 3e Brega · Al Jawf · Front de Misrata (Zliten · Tawarga · 2e Zaouïa · 4e Brega · Fezzan · Birak) · 5e Brega · 3e Zaouïa · 2e Tripoli · 2e Sebha · 2e golfe de Syrte (Syrte) · Offensive de Bani Walid (Tarhounah - Bani Walid)

Intervention militaire de l’OTAN · Opération Ellamy (Royaume-Uni) · Opération Harmattan (France) · Opération Odyssey Dawn (États-Unis) · Opération Mobile (Canada)

Coordonnées 30° 24′ 32″ N 19° 34′ 24″ E / 30.408888888889, 19.57333333333330° 24′ 32″ Nord 19° 34′ 24″ Est / 30.408888888889, 19.573333333333  

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
 Différences entre dessin et blasonnement : Troisième bataille de Brega.

Géolocalisation sur la carte : Libye

(Voir situation sur carte : Libye)
 Différences entre dessin et blasonnement : Troisième bataille de Brega.

La troisième bataille de Brega est une bataille qui a eu lieu en Libye du 2 au 11 avril 2011 pendant la guerre civile libyenne.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre civile libyenne de 2011.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Attaque des rebelles[modifier | modifier le code]

Le 2 avril les insurgés reprennent Brega, mais sont vite repoussés. Le 3 avril les rebelles contre-attaquent vivement, mais le peu de coordination avec la coalition permet aux loyalistes de repousser les rebelles. Le 4 avril, la contre-attaque est repoussée tout aussi facilement. La plus importante, le 5 avril permet la reprise de la ville après de violents combats ayant fait près de 250 morts dans les deux camps. Le 6 avril les rebelles reculent et abandonnent la ville.

Avancée des loyalistes[modifier | modifier le code]

Dès le 7 avril, les loyalistes reprennent du terrain en direction d'Ajdabiyah. Saadi Kadhafi a envoyé 800 mercenaires tchadiens vers l'est et le 9 avril des roquettes ont explosé à Ajdabiyah. Les rebelles quant à eux massent leurs troupes dans cette ville pour mener une contre-attaque. Le 10 avril l'avant-garde loyaliste recule vers Brega et le jour même Saadi Kadhafi retourne à Tripoli.

Ultime contre-attaque des rebelles[modifier | modifier le code]

Le 11 avril la dernière contre-offensive des rebelles est un échec, pourtant au matin lors du commencement de l'attaque les 600 loyalistes présents dans Brega sont repoussés en désordre. Pour une fois les tirs de la coalition semblent coordonnés avec l'attaque rebelle. À midi, la plus grande partie de la ville est occupée par les rebelles, mais Abou Bakr Younès Jaber arrive avec des renforts et les repousse. Finalement au soir les rebelles se retirent définitivement vers Ajdabiyah.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 11 morts (31 mars-1 avril)[1][2][3][4] 14 tués par erreur par l'aviation de l'OTAN (2 avril),[5] 1 mort (2 avril),[6] 6 morts (3 avril),[7][8] 4 morts(4 avril),[9][10] 10[11]-13[12] morts (7 avril), total de 46 à 49 tués reportés
  2. 7 morts entre Brega et Ajdabiya (2 avril),[13] 20 morts à Brega (2 avril)[14] 1 mort (3 avril),[15] total de 28 tués reportés