Trois nouvelles études

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Trois nouvelles études pour piano sont une contribution de Frédéric Chopin au livre Méthode des méthodes de piano, de Ignaz Moscheles et François-Joseph Fétis, publié en 1839. Ces études sont peu virtuoses au regard des études op. 10 et op. 25, mais elles présentent des formules harmoniques originales et des structures propres à Chopin.

Les études[modifier | modifier le code]

nº 1 en fa mineur[modifier | modifier le code]

Trois nouvelles études, nº 1
Interprétation de Martha Goldstein sur un Erard (1851)
Interprétation de Muriel Nguyen Xuan
Des difficultés à utiliser ces médias ? Des difficultés à utiliser ces médias ?

Cette étude fait travailler la polyrythmie : rythme binaire de la main gauche, ternaire de la droite.

nº 2 en la bémol majeur[modifier | modifier le code]

Trois nouvelles études, nº 2
Interprétation de Martha Goldstein sur un Erard (1851)
Interprétation de Donald Betts
Des difficultés à utiliser ces médias ? Des difficultés à utiliser ces médias ?

Cette étude serait le dernier morceau de musique entendu par Franz Liszt avant sa mort.

nº 3 en ré bémol majeur[modifier | modifier le code]

Trois nouvelles études, nº 3
Interprétation de Martha Goldstein sur un Erard (1851)
Des difficultés à utiliser ces médias ? Des difficultés à utiliser ces médias ?

Cette étude est la plus technique des trois, bien que plus facile que la plupart de celles des opus 10 et 25.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]