Trois hommes dans un bateau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien)
Image illustrative de l'article Trois hommes dans un bateau
La couverture de la première édition

Auteur Jerome K. Jerome
Genre Roman humoristique
Version originale
Titre original Three Men in a Boat (To say nothing of the Dog)
Éditeur original J. W. Arrowsmith
Langue originale Anglais
Pays d'origine Angleterre
Date de parution originale 1889
Version française
Traducteur Henri Bouissou
Lieu de parution Paris
Éditeur Firmin-Didot
Date de parution 1894
Nombre de pages 302

Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien) (titre original : Three Men in a Boat (To Say Nothing of the Dog)[1] est un roman comique de Jerome K. Jerome, publié en Angleterre en 1889. En France, il est paru pour la première fois en 1894.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Le roman narre les aventures de George, Harris, Jérôme et le chien Montmorency, entreprenant un voyage sur la Tamise.

Le livre est parsemé d'anecdotes comiques, mais aussi de réflexions philosophiques sur l'existence, les illusions que nous entretenons volontiers sur le monde et sur nous-mêmes, et la nécessité de ne pas trop charger de luxe la barque de sa vie[2].

Malgré les réticences des critiques littéraires qui reprochent à l’auteur un style considéré comme trop populaire, l'ouvrage connaît un grand succès. Pour satisfaire à la demande, des copies piratées seront même vendues aux États-Unis[3].

Bien que l'œuvre ait pour but de faire découvrir de façon plaisante l'histoire de la Tamise, ce sont les anecdotes comiques qui en font le succès et qui rendent le livre toujours populaire de nos jours.

Un autre ouvrage de l'auteur faisant intervenir les mêmes personnages, Three Men on the Bummel (publié en France sous trois titres différents selon l'époque : Trois hommes en Allemagne, Trois hommes en balade et Trois hommes sur un vélo).

Le texte[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références au roman[modifier | modifier le code]

  • Dans son roman Sans parler du chien, Connie Willis rend hommage à Three Men on a Boat (To Say Nothing of the Dog). Le texte suit la même construction et son intrigue prend, en grande partie, place dans le même cadre (lieu et époque). Jerome K. Jerome fait même une courte apparition dans ce roman.
  • Dans la nouvelle La Route déserte issue du recueil Les Fourmis, Boris Vian cite son auteur et le livre qui est lu par l'un des personnages.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans certaines éditions modernes, depuis 1958, on trouve également le titre : Trois hommes dans un bateau (sans compter le chien). Cf. notices de la BNF n°: FRBNF32284466 et n°: FRBNF33056680).
  2. « Rends légère la barque de la vie et munis-la des seules choses dont tu aies besoin: un intérieur et des plaisirs simples, un ou deux amis dignes de ce nom, quelqu'un qui t'aime et que tu aimes - un chat, un chien, une pipe ou deux - prends assez de provisions pour te nourrir et te vêtir, un peu plus que le nécessaire pour te désaltérer, la soif étant une chose terrible. » (« Let your boat of life be light, packed with only what you need — a homely home and simple pleasures, one or two friends, worth the name, someone to love and someone to love you, a cat, a dog, and a pipe or two, enough to eat and enough to wear, and a little more than enough to drink; for thirst is a dangerous thing ». Chapitre I, page 30, édition de 1909 : http://www.gasl.org/refbib/Jerome__3_Men.pdf
  3. Jerome K. Jerome (1909). "Author's Introduction". Three Men in a Boat (2nd Edition ed.). Bristol: J W Arrowsmith