Groupes de la Rus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Trois groupes de la Rus)
Aller à : navigation, rechercher

Trois groupes de la Rus étaient les tribus différentes qui sont mentionnées dans les travaux des géographes arabes (al-Istakhri, ibn Hawqal et les autres)[1],[2]. La source première de l'information est le travail perdu d'al-Balkhi écrit vers 920. Chaque groupe avait son chef propre.

Le centre du premier groupe était Kouïaba (arabe : كويابة Kūyāba). Cette ville commerçait activement avec l'Orient et était plus près de la Bulgarie de la Volga. Le nom du groupe n'a pas été appelé[incompréhensible].

À l'historiographie soviétique officielle (Boris Grekov, Boris Rybakov, et les autres) et à l'historiographie ukrainienne nationale Kouïaba est traité comme le centre de l'état ancien des slaves d'est[3].

La Slawiya (arabe : صلاوية Ṣ(a)lāwiya) était un autre groupe avec le centre à Salaw. On le reconnaît généralement comme les Slovens du lac Ilmen ou de Novgorod[1].

Le dernier groupe était l'Arthaniya (arabe : ارثانية ’Arṯāniya) avec le centre à Artha. Mais c'était peu connu parce qu'ils tuaient chaque étranger qui entrait dans leur pays. L'Arthaniya exportait les sabres noires et du plomb d'Artha[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c E. J. Brill's first encyclopaedia of Islam: 1913-1936, Leiden, Brill,‎ 1993 (ISBN 9004097929, lire en ligne), p. 1182
  2. a et b Wladyslaw Duczko, Viking Rus: studies on the presence of Scandinavians in Eastern Europe, Leiden, Brill,‎ 2004 (ISBN 9004138749, lire en ligne), p. 123
  3. Paul Robert Magocsi, A History of Ukraine: The Land and Its Peoples, University of Toronto Press,‎ 2010, 57 p. (ISBN 9781442610217, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]