Trogen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la commune d'Allemagne, voir Trogen (Bavière).
Trogen
Blason de Trogen
Héraldique
Vue du Village d'enfants Pestalozzi
Vue du Village d'enfants Pestalozzi
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Appenzell Rhodes-Extérieures
Maire Bruno Eigenmann
NPA 9043
N° OFS 3025
Démographie
Gentilé Die Trogener (pl.)
Population 1 687 hab. (31 décembre 2010)
Densité 168 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 28″ N 9° 27′ 53″ E / 47.407773, 9.46472647° 24′ 28″ Nord 9° 27′ 53″ Est / 47.407773, 9.464726  
Altitude 944 m (min. : 698 m) (max. : 1 174 m)
Superficie 1 002 ha = 10,02 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures

Voir sur la carte administrative du Canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures
City locator 14.svg
Trogen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Trogen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Trogen
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Trogen est une commune suisse du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Trogen mesure 10,02 km2[2]. Elle est traversée par la rivière Goldach.

Trogen est limitrophe des communes de Gais, Bühler, Speicher, Rehetobel et Wald dans le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures, d'Altstätten dans le canton de Saint-Gall et de Oberegg dans le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures. Trogen abrite le village d'enfants Pestalozzi, nommé d'après le pédagogue Johann Heinrich Pestalozzi.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Trogen possède 1 687 habitants en 2010[1]. Sa densité de population atteint 168,4 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Trogen entre 1850 et 2008[3] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)