Triumph TR4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Triumph TR4
Triumph TR4

Marque Drapeau : Royaume-Uni Triumph Motor Company
Années de production 1961 à 1965
Production 40 253 (TR4) exemplaires
Classe Voiture de sport
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Cylindrée 2138 cm3
Puissance maximale 105 ch (78 kW)
Boîte de vitesses 4 vitesses manuelles
Poids et performances
Poids à vide 991 kg
Vitesse maximale 190 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 10,7 s
Consommation mixte 12,6 L/100 km
Émission de CO2 18,7 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Cabriolet 2 portes
Dimensions
Longueur 3962 mm
Largeur 1461 mm
Hauteur 1270 mm
Chronologie des modèles
Précédent Triumph TR3A Triumph TR5 Suivant

Les Triumph TR4 et Triumph TR4A sont des modèles d'automobile de la marque Triumph produites de 1961 à 1965 pour la TR4 et de 1965 à octobre 1967 pour la TR4 A. Elles succèdent aux rustiques Triumph TR2 et Triumph TR3, succès commercial des années 1950.

Historique[modifier | modifier le code]

La gamme des Triumph TR (Triumph Roadster) furent le symbole de l'esprit sportif de l'automobile sportive anglaise. Après les modèles 2 & 3 des années 1950, la relève s'imposait.

La grande nouveauté survient à l'automne 1961 lorsque la TR4 est présentée au salon automobile de Londres. Dessinée par le carrossier italien Giovanni Michelotti, elle adopte un profil tendu et anguleux rompant avec les lignes rondes de ses devancières, sur un châssis classique à longerons et un train arrière à essieu rigide avec ressorts à lames.

Elle conserve l'ancien moteur de 2,2 litres à quatre cylindres à bloc et culasse en fonte. Ce moteur à la sonorité rauque, conçu pour être utilisé sur les tracteurs Ferguson, a l'avantage d'être très robuste malgré son manque de noblesse. Sa boîte de vitesses est entièrement synchronisée.

La TR4 connait immédiatement un grand succès sur le vieux continent, mais le marché américain, plus conservateur, lui préférera la version 2,2 litres de la Triumph TR3 (TR3 B). Face une concurrence très forte, notamment le trio italien Alfa Romeo Giulia Sprint, Fiat Cabriolet Pininfarina et Lancia Fulvia Coupé, en 1965, Triumph diot faire des concessions au progrès et lance la TR4A qui reçoit enfin un nouveau châssis et une suspension arrière à roues indépendantes IRS (Independante Rear Suspension). Les caractéristiques de confort et de tenue de route sont désormais à la hauteur des concurrentes.

Divers[modifier | modifier le code]

Quelle que soit la couleur de la carrosserie, la couleur de la planche de bord tôlée était blanche sur la TR4 et bénéficiait d'une garniture en bois sur la TR4A.

Triumph TR4A 01.jpg
Triumph TR4A 03.jpg
Triumph tr4.JPG
Triumph TR4.JPG

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]