Triphyophyllum peltatum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Triphyophyllum peltatum est une espèce de plante carnivore tropicale que l'on rencontre en Afrique de l'ouest et du centre. C'est la seule espèce du genre Triphyophyllum.

Description[modifier | modifier le code]

Petite plante de 60 centimètres, elle possède une tige vrillée sur le sommet, qui lui permet de s'accrocher à d'autres végétaux. Cette plante, mise de côté tant par les collectionneurs que les cultivateurs, a récemment été classée parmi les plantes carnivores (Bringmann 1998). En effet, les feuilles carnivores sont capables d'absorber certains acides aminés, dont la L-alanine. De plus, l'analyse de l'ADN du Triphyophyllum peltatum montre que celui-ci est très proche de ceux des droseracées (Mark Chase et al. de Kew)

Il est à noter que le caractère carnivore de cette plante n'apparait que lorsque la plante est assez grande (40 cm environ) et que la saison des pluies commence (forte humidité).

Les feuilles[modifier | modifier le code]

On distingue trois types de feuilles chez cette espèce :

  • Les feuilles des rameaux longs peuvent atteindre 20 cm de long, et 3 cm de large. Elles sont oblongues. Fines vers la tige, elles s'élargissent lorsqu'on va vers le bout de la feuille. On les reconnait par la présence de deux crochets, servant probablement à s'accrocher aux arbres voisins.
  • Les feuilles des rameaux courts, oblongues arrondies, sont beaucoup plus longues que les précédentes. Elles peuvent atteindre 30cm de long, et 6cm de large.
  • Les feuilles des ramilles stériles, sont des feuilles atrophiées et modifiées.En effet, le limbe de la feuille a disparu, ne laissant que la nervure centrale. C'est sur cette « feuille » que l'on trouve les glandes digestives, donnant le caractère carnivore de la plante.

Le piège[modifier | modifier le code]

Le piège fonctionne comme celui du byblis, ou de la droséra. De fines tiges sortent de la plante, recouverts de cils glanduleux. Ceux-ci, contrairement à la droséra, ne sont dotés d'aucun mouvement. Les insectes, attirés par le liquide qui ressemble à du nectar, viennent s'y coller. Ils sont ensuite digérés.

Fleurs et graines[modifier | modifier le code]

Les fleurs bisexuées sont blanches-orange et sont composées de 5 sépales, 5 pétales, 10 étamines et 1 ovaire.

Elle donne naissance à des fruits. Contrairement aux autres angiospermes, les graines sont éjectées du fruit avant que celui-ci ne soit mature

Les graines sont plates, en forme de disque, et peuvent atteindre 6 à 12cm de diamètre. L'embryon est tres petit, et le reste de la graine se compose d'une aile fine servant à planer lors de l'expulsion. C'est le meme principe utilisé par les gymnospermes.

Culture[modifier | modifier le code]

La culture de Triphyophyllum peltatum est délicate, et encore peu répandue. Cependant, elle reste facile pour les collectionneurs de plantes tropicales.

Pour croitre, Triphyophyllum peltatum a besoin de :

  • Humidité : 80-90 %
  • Luminosité : très forte
  • Température : 20 °C min, idéalement entre 25 et 35 °C.
  • Substrat : composé de 50 % de tourbe blonde, et 50 % de perlite, ou sable non-calcaire.

Pour un amateur, il est assez deconseillé de cultiver cette plante avant d'avoir de bonnes connaissances dans le domaine des plantes tropicales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sylvain Bezy, Études des plantes carnivores.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre Triphyophyllum[modifier | modifier le code]

Espèce Triphyophyllum peltatum[modifier | modifier le code]