Trip hop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Trip-hop)
Aller à : navigation, rechercher

Trip hop

Origines stylistiques Alternative hip-hop, downtempo, acid jazz, rock psychédélique
Origines culturelles Bristol, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Début des années 1990
Instruments typiques Clavier
Platine vinyle
Échantillonneur
Cuivre
Instrument à cordes frottées
Popularité Internationale
Scènes régionales Bristol

Genres dérivés

Illbient

Genres associés

Trip rock

Le trip hop est un genre musical né au début des années 1990, dans la région de Bristol (Royaume-Uni). Ce genre est difficile à définir puisque sa définition varie selon les pays. On le décrit généralement avec des artistes précurseurs tels que Massive Attack, Portishead, Archive, Björk, Morcheeba, ou encore Tricky qui ne rentraient dans aucune catégorie.

Analyse[modifier | modifier le code]

Elements of Trip Hop

Ce genre musical a pour base une rythmique hip-hop, sur laquelle viennent se greffer toutes sortes d'influences, jazz, blues, musique électronique, musique de film, soul, rock, dub, etc. Il s'est ainsi beaucoup enrichi et il se décompose maintenant en de nombreux sous-genres (acid-jazz, downtempo, electro-dub, electro-jazz, electro-libre, …). L'éclectisme est de mise. Le but artistique de la majorité des groupes se revendiquant du trip hop est de créer une musique « planante », à l'aspect généralement mélancolique et calme (même si des influences plus rapides dans le tempo existent). Ce genre s'inscrit aussi par certains aspects dans la droite lignée de certains groupes post-punk comme Siouxsie and the Banshees et The Cure, ces deux combos ayant été repris par Tricky[1] et Massive Attack[2],[3]. Tricky ouvre son deuxième album Nearly God par une version de Tattoo, un morceau pré-trip-hop de Siouxsie and the Banshees.

On s'accorde généralement sur le fait que les racines du trip hop se trouvent dans les groupes évoluant dans la ville britannique de Bristol au début des années 1990, à l'image de Portishead, de Massive Attack et de Tricky. Mais les premières réalisations du genre sont de Smith & Mighty, producteurs du premier single de Massive Attack. L'étymologie du terme trip hop provient par ailleurs de la contraction de l'expression abstract hip-hop, une branche plus instrumentale et expérimentale du hip-hop. Ainsi, tout en s'inspirant beaucoup des genres déjà existants, le but du trip hop est de procurer une émotion transcendante en travaillant un côté innovant et expérimental. Le son est donc souvent riche et composé de nombreuses pistes superposées, mêlant voix, instruments et samples électroniques, à l'image du Endtroducing de DJ Shadow, souvent cité comme référence en la matière ou plus récemment du producteur français Wax Tailor avec Tales of the forgotten melodies (2005) et Hope & sorrow (2007).

Le genre se fait connaître de plus en plus (grâce, par exemple, aux musiques de publicités qui contiennent beaucoup de trip hop, ou encore aux musiques de films ou de séries télévisées).


Le Trip-Hop chez les artistes de pop et de variété[modifier | modifier le code]

Contrairement a de nouveaux sons comme le R&B et la Dance, Le trip-Hop n’a jamais semblé beaucoup intéresser les popstars mainstream et les musiciens de variété, généralement très attirés par les nouveaux genres en vogue.

On retrouve néanmoins des titres purement Trip-Hop dans le parcours de certaines stars de pop et de variété comme : Spinning The Wheel (de George Michael), Come get me angel (de Simply Red), Chocolate (de Kylie Minogue), Appelle Mon Numéro (de Mylène Farmer),Sur Le Fil (de Ann Keren), Situation Critical (de Ultra Naté), Summer Madness (de Kool & The Gang feat. Youssou N’Dour)…etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tricky site Tricky ouvre son deuxième album Nearly God par une reprise du titre pre-trip-hop "Tattoo"(1983) de Siouxsie and the Banshees. Tricky a aussi repris "The Lovecats" des Cure
  2. Massive Attacks site le titre SuperPredators inclut un sample du "Metal Postcard" de Siouxsie and the Banshees
  3. Massive Attack site"Man Next Door" inclut un sample du 10:15 Saturday Night des Cure

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Genres musicaux apparentés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]