Trio pour piano et cordes nº 1 de Schubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Trio en si bémol majeur pour piano et cordes n° 1, D. 898 (op. 99) est une œuvre de musique de chambre composée par Franz Schubert en 1827, peu de temps avant ou après le Trio en mi bémol majeur.

Composition[modifier | modifier le code]

La chronologie de la composition est incertaine. Le trio a probablement été écrit durant l'été 1827 pour un trio composé de Carl Maria von Bocklet, pianiste ami de Schubert, Ignaz Schuppanzigh au violon et Joseph Linke au violoncelle. La première audition privée a eu lieu le 28 janvier 1828 chez Joseph von Spaun. Le trio a été édité en 1836 par Diabelli.

Structure[modifier | modifier le code]

Ce trio pour piano, violon et violoncelle est composé de quatre mouvements, qui s'exécutent en 38 minutes environ.

Allegro moderato[modifier | modifier le code]

En si bémol majeur, à 4/4

Mouvement en forme sonate à deux thèmes. Le deuxième thème est en fa majeur. Le développement est très modulant et passe par les tonalités de mi majeur et fa majeur.

Andante un poco mosso[modifier | modifier le code]

En mi bémol majeur, à 6/8

Le thème est présenté au violon, puis au violoncelle avant d'être repris par le piano. L'épisode central est en ut mineur sur un rythme syncopé,avec des traits rapides.

Scherzo - Allegro[modifier | modifier le code]

En si bémol majeur, à 3/4

Rondo - Allegro vivace[modifier | modifier le code]

À 2/4

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la musique de chambre, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ 1998 (1re éd. 1989), 995 p. (ISBN 2-213-02403-0), p. 796