Trio à cordes nº 2 (Beethoven)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trio à cordes no 2
Opus 8
Genre Sérénade
Musique Ludwig van Beethoven
Durée approximative 25 minutes
Dates de composition 1795-1796
Partition autographe 1797

Le Trio à cordes nº 2 en ré majeur « Sérénade pour violon, alto et violoncelle en majeur » opus 8 est un trio pour violon, alto et violoncelle de Beethoven. Composé en 1795-96, il est publié en 1797 chez Artaria.

Historique[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

L'oeuvre a été composé entre 1796 et 1797, en même temps que la Sonate à quatre mains (op. 6) et que la Sonate pour piano n° 4[1].

Publication[modifier | modifier le code]

La sonate est publié par Artaria en octobre 1797 avec un titre en italien : « Serenata per Violino, Viola e Violocelle / Luiggi Van Beethoven / Opera VIII ». Le quotidien autrichien Wiener Zeitung a annoncé sa parution le 7 octobre 1797[2].

Réception[modifier | modifier le code]

La sérénade eut beaucoup de succès, surtout grâce à son Allegretto alla Polacca très apprécié dans le milieu musical viennois de l'époque[1].

Analyse musicale[modifier | modifier le code]

L'œuvre est divisée en sept parties[1] :

  1. Marcia, Allegro, à 4 temps et en majeur — 34 mesures.
  2. Adagio, à 3 temps et en majeur — 67 mesures.
  3. Menuetto, Allegretto à 3 temps et en majeur — 48 mesures.
  4. Adagio, à 2 temps et en mineur, suivi d'un Scherzo, Allegro molto à 2 temps et en majeur — 105 mesures.
  5. Allegretto alla Polaca à 3 temps et en fa majeur — 112 mesures.
  6. Tema con Variazioni. Andante quasi Allegretto, à 2 temps et en majeur — 141 mesures.
  7. Marcia, Allegro, à 4 temps et en majeur — 34 mesures.

L'œuvre a une durée d'exécution d'environ 30 minutes. Les trois instruments y ont une importance pratiquement égale[2]. Beethoven accorde une grande importance au rythme et aux oppositions de tempo, dès le premier mouvement (Marcia), l'opposition entre vif et lent s'inscrit dans l'écriture musicale entre des rythmes pointés et des triolets de croches[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]