Trinitramide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trinitramide
Structure chimique du trinitramide
Structure chimique du trinitramide
Identification
Nom IUPAC N,N-Dinitronitramide
Synonymes

Trinitroamine

No CAS 113282-38-5
SMILES
Propriétés chimiques
Formule brute N4O6  [Isomères]
Masse molaire[1] 152,0232 ± 0,0026 g/mol
N 36,85 %, O 63,15 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le trinitramide est un composé d'azote et d'oxygène avec la formule moléculaire N (NO2)3 (en forme d'hélice) découvert par des chercheurs de l'Institut Royal de Technologie (KTH) en Suède, décrit en 2010 dans l'Angewandte Chemie International Edition[2]. Potentiellement, ce serait un carburant pour fusée (Ergol) des plus efficaces et moins polluants (sans chlore).

Auparavant, l'existence de la trinitramide restait spéculative : les calculs théoriques de Montgomery et Michels montraient que ce composé serait stable[3].

Les chercheurs du KTH ont trouvé une méthode pour produire la trinitramide et l'analyser, et ont produit assez de substance pour la détecter dans un tube à essais. Tore Brinck explique qu'il reste à tester la stabilité de la molécule sous forme solide[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Discovery of new molecule can lead to more efficient rocket fuel, Eurekalert Dec. 22, 2010
  3. (en) J. A. Montgomery Jr. and H. H. Michels, « Structure and stability of trinitramide », Journal of Physical Chemistry, vol. 97, no 26,‎ July 1993, p. 6774–6775 (DOI 10.1021/j100128a005)
  4. http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/espace/20101223.OBS5199/un-nouveau-carburant-pour-les-fusees.html

Bibliographie[modifier | modifier le code]