Triborough Bridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Triborough Bridge
Le Triborough Bridge sur la gauche, et le Hell Gate Bridge sur la droite, sur l'île de Ward's Island
Le Triborough Bridge sur la gauche, et le Hell Gate Bridge sur la droite, sur l'île de Ward's Island
Géographie
Pays États-Unis
Localité New York
Coordonnées géographiques 40° 46′ 48″ N 73° 55′ 36″ O / 40.78, -73.92666740° 46′ 48″ N 73° 55′ 36″ O / 40.78, -73.926667  
Fonction
Franchit Harlem River
East River
Caractéristiques techniques
Type Pont levant
pont suspendu

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Triborough Bridge

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Triborough Bridge

Le Triborough Bridge (littéralement “Pont tri-borough”) est un complexe composé de trois ponts qui relient les trois boroughs de Manhattan, du Queens et du Bronx de la ville de New York. Le Triborough traverse deux îles, Ward's Island puis Randall's Island du sud au nord, qui servent d'intermédiaires au-dessus de l'eau entre les trois grands districts. Les trois ponts enjambent le Hell Gate, Harlem River, et le détroit du Bronx Kill. Le complexe et géré par la Triborough Bridge and Tunnel Authority, une filiale de la Metropolitan Transportation Authority. Les trois ponts qui composent le Triborough Bridge sont de structures et de longueurs différentes: le plus long est le East River suspension bridge, pont suspendu long de 847 mètres, suivi du Bronx Kills crossing long de 488 mètres ; le troisième est le Harlem River lift bridge qui est un pont levant.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction du complexe débuta en 1930, mais fut rapidement interrompue du fait de la Grande Dépression. Mais grâce aux fonds débloqués par le New Deal, les travaux reprirent sous la direction de Robert Moses au milieu des années 1930, et le pont fut ouvert à la circulation le 11 juillet 1936. Les coûts des travaux dépassèrent alors ceux du barrage Hoover, construit en 1935. Les bétons employés dans le construction provenaient d'usines situées dans le Maine et le Mississippi, alors que la fabrication des caissons dans lesquels le béton fut coulé nécessita l'abattage de toute une forêt dans l'Oregon.

Après les attentats du 11 septembre 2001, les autorités ont interdit de prendre des photographies ou des vidéos de la structure, de peur que des groupes terroristes puissent les étudier afin de préparer un nouvel attentat contre la ville.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]