Tribord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tribord est le côté droit d'un navire, lorsqu'on est placé dans son axe et qu'on regarde vers l'avant (la proue). Bâbord est l'autre bord. Par extension, Tribord désigne tout ce qui se trouve à droite du navire lorsque l'on regarde vers l'avant.

Moyens mnémotechniques[modifier | modifier le code]

De nombreux moyens mnémotechniques basés sur les préfixes peuvent être indiqués  :

  • utiliser le mot boat "b" la première lettre est à gauche donc bâbord et la dernière lettre "t" est à droite tribord
  • s'imaginer le mot bateau, le « ba » est à gauche comme babord et le t de « teau » est à droite comme tribord ;
  • s'imaginer lire le mot « batterie » (l'addition des deux préfixes « ba » et « tri » font ba-tri) à l'avant d'un navire, et observer que  : « ba » est à gauche du mot batterie (batri), comme bâbord ; que « tterie » (tri) est à droite du mot batterie (batri), comme tribord ;
  • rechercher dans les deux préfixes « ba » et « tri » les lettres communes à l'une ou l'autre orientation (gauche et droite)  : « ba » de babord ne peut correspondre qu'à gauche par son "a" ; « tri » de tribord ne peut correspondre qu'à droite par son "r" ;
  • décomposer "tribord". Cela donne "tri" et "bord". tri comme trois, trois comme la direction "trois heure" (droite) ;
  • dans "tribord" il y a un i comme dans le mot "droite" ;
  • la seconde lettre de chacun correspond à la seconde lettre de l'autre. Exemples  : tRibord = dRoite ; bAbord = gAuche.

Tribordais - bordée tribord[modifier | modifier le code]

On parle aussi de tribordais pour mentionner l'équipe de matelots qui se relaye par quarts avec l'autre équipe (les bâbordais).

Angles de barre[modifier | modifier le code]

Les expressions « à tribord toute », « à bâbord toute » ne sont pas utilisées dans la marine. Pour le timonier, qui se tient à la barre face à l'avant, on doit utiliser les mots "Droite" et "Gauche" « à droite toute », ou « à droite 5 » (pour dire toute à droite ou 5 degrés à droite). Sur les voiliers, les ordres à la barre étaient donnés au vent ou sous le vent.

Origine[modifier | modifier le code]

Quant à l'origine des mots « tribord » et « bâbord », ils viennent du norrois « styr bord » et « bakk bord », où « styr » signifie « gouvernail », « bakk » signifie derrière et « bord » signifie le côté.[Informations douteuses] En effet, avant l'invention du gouvernail d'étambot vers la fin du Moyen Âge, le gouvernail était constitué d'un aviron de gouverne fixé à tribord pour faciliter la vue vers l'avant, le barreur étant le plus souvent droitier. Le côté opposé était donc "derrière" par rapport au gouvernail.

Tribord et vert[modifier | modifier le code]

La couleur verte peut dans certains cas être associée au côté tribord.

Sur un navire navigant la nuit, le feu de côté vert indique le côté tribord et donne une idée sur le sens de marche et la direction du navire. (voir article règlement international pour prévenir les abordages en mer). Les bouées (bouées tribord) balisant la droite des chenaux dans la zone géographique "A", en venant de la mer vers la terre sont de couleur verte, si elles portent un feu celui-ci est également de couleur verte. (voir article balisage)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :