tri-Ace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

tri-Ace

Description de l'image tri-Ace Logo.png.
Création
Personnages clés Yoshiharu Gotanda (président)
Masaki Norimoto (concepteur de jeu)
Motoi Sakuraba (compositeur)
Forme juridique Kabushiki kaisha
Siège social Drapeau du Japon Tōkyō (Japon)
Activité Industrie vidéoludique
Produits Star Ocean, Valkyrie Profile, Radiata Stories, Infinite Undiscovery
Société mère Indépendant (1995–2015)
Nepro Japan (depuis 2015)
Effectif 130 (avril 2011)
Site web tri-ace.com

tri-Ace, Incorporated (株式会社トライエース, Kabushiki Gaisha Toraiēsu?) est une entreprise japonaise de développement de jeux vidéo. Elle a été créée en mars par d'anciens employés de Telenet Japan : Yoshiharu Gotanda, Masaki Norimoto et Joe Asanuma.

L'entreprise s'est spécialisée dans le jeu vidéo de rôle. Ses séries les plus connues sont Star Ocean et Valkyrie Profile.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1986, la société de développement de jeux vidéo WolfTeam est créée. L'équipe de la Wolfteam est alors composée de Yoshiharu Gotanda, Masaki Norimoto, Joe Asanuma mais également du compositeur Motoi Sakuraba, des développeurs qui deviendront emblématiques du studio tri-Ace.

Ensemble, ils créent Tales of Phantasia sur Super Nintendo, un jeu de très bonne qualité pour l'époque. À la suite d'une querelle avec l'éditeur de jeu Namco (concernant le nom du projet qui devait à l'origine s'appeler Tale Phantasia et non pas Tales of Phantasia, modifié alors par Namco), la quasi-totalité de l'équipe de développement du jeu va démissionner et ainsi créer le studio tri-Ace en mars 1995.

En 2009, le studio tri-Ace dévoile le développement de son nouveau projet Resonance of Fate. Ce jeu annonce une rupture de l'édition des jeux du studio par Square Enix, Resonance of Fate étant édité cette fois-ci par Sega sur Xbox 360 et PlayStation 3. C'est la première fois depuis la création du studio que tri-Ace décide de s'affranchir des capacités d'éditions et de distributions de Square Enix, Sega étant, selon eux, mieux implanté sur le marché occidental et plus ouvert quant à de nouveaux concepts.

Tri-Ace a terminé deux projets sur console portable mais cette fois, pour le compte de Konami, et sortis uniquement au Japon. Le premier, Frontier Gate sorti sur PSP fin décembre 2011, le second Beyond the Labyrinth sorti en janvier 2012 sur Nintendo 3DS. Ce dernier est réalisé par Takayuki Suguro qui avait déjà réalisé Valkyrie Profile: Silmeria et Resonance of Fate.

Le programmeur son du studio, Hiroya Hatsushiba, a fondé tri-Crescendo en 1999, et a depuis développé plusieurs jeux indépendamment de tri-Ace.

En 2015, le studio est racheté par Nepro Japan, une société japonaise spécialisée dans le marché du jeu sur mobile[1].

Particularités des jeux tri-Ace[modifier | modifier le code]

La marque de fabrique du studio de développement japonais tri-Ace réside dans la particularité des systèmes de combats de leurs jeux : ils sont extrêmement dynamiques. Il s'agit ici de systèmes de combat en temps réel, qui font interagir personnages et ennemis avec une grande vivacité et beaucoup d'intensité pour un RPG.

On peut noter également la récurrence de nombreux boss dans chacun des RPG développés par le studio. Dans la plupart de leurs productions, il est possible d'accéder à des donjons optionnels dans lesquels résident des ennemis très puissants aux noms récurrents tels que « La Reine Éthérée » ou « Gabriel Céleste ». Ceux-ci sont présents dans la saga Star Ocean, ou dans les jeux Valkyrie Profile ou Radiata Stories.

Jeux développés[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Turcev, « Dernière manche pour tri-Ace », Gamekult,‎ (consulté le 10 avril 2015)
  2. Tri-Ace Helped Out With Final Fantasy XIII-2
  3. Récompense obtenue pour avoir vendu 500 000 exemplaires du jeu

Liens externes[modifier | modifier le code]