Trevor Jobe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trevor Jobe (né le 14 mai 1967 à Brandon, dans la province du Manitoba au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il est l'un des joueurs le plus prolifique des ligues mineures nord-américaine. En 17 saisons, avec plus de 30 clubs différents, il marque 608 buts en plus d'ajouter 636 aides pour un total de 1 244 points. Malgré ses statistiques impressionnantes, il ne parvint pas à jouer une partie dans la Ligue nationale de hockey. Il est détenteur de 11 records dans la ECHL et de 2 dans la Ligue centrale de hockey.

Il participe en 1988 au camp d'entraînement des Maple Leafs de Toronto mais est relégué aux Saints de Newmarket de la Ligue américaine de hockey. Il y récolte 47 points en 75 parties. Il signe ensuite un contrat avec les Admirals de Hampton Roads où il évolue jusqu'en 1990 alors qu'il est échangé aux Knights de Nashville en raison de son comportement en dehors de la glace[1]. À sa première saison à Nashville, il franchit pour une première fois en carrière le cap des 100 points en une saison et est nommé sur la 2e équipes des étoiles de la ECHL. En 1992-93, il établit quelques nouveaux records de la ECHL et termine la saison avec 161 points.

Il s'exile ensuite pour une saison en Slovénie pour y jouer avec le HDD Olimpija Ljubljana. Il est le meilleur marqueur de l'équipe et de la ligue avec 124 points dont 80 buts. Il revient en Amérique du Nord dès la saison suivante, jouant 10 parties avec les Knights d'Atlanta et évoluant la majorité de la saison dans la ECHL avec les Knights de Nashville et les IceCaps de Raleigh. Au terme de la saison 1995-96, il quitte la ECHL pour la Ligue centrale de hockey. À ce moment, il détenait le record du plus grand nombre de points en carrière dans cette ligue avec 611. Il en rajoutera 23 en 1998-99 pour un total de 634. Depuis, trois joueurs ont dépassé ce records, il s'agit de Louis Dumont (891), Rod Taylor (688) et de Darryl Noren (685).

Le 22 novembre 1997[2], il est arrêté pour ivresse au volant à la suite d'un accident de la route. Il n'avait déjà plus de permis de conduire à ce moment à la suite d'une précédente arrestation pour un délit similaire[3]. Il est remercié par son club quelques semaines après l'incident. Il termine la saison avec les Generals de Flint. En 1998-99, il effectue un retour dans la ECHL avec les Kingfish de Bâton-Rouge. Au début de 1999, il quitte sans autorisation son club pour s'aligner à nouveau avec le HDD Olimpija Ljubljana qui participe à l'Alpenliga. Le club lousianais décide alors de rompre son contrat. Il revient ensuite s'aligner dans la Western Professional Hockey League pour y conclure la saison.

La saison 2000-01 fut dure pour Jobe. Il signe un contrat avec les Jackals d'Elmira de la United Hockey League. En décembre, il est suspendu par la ligue et quelques jours plus tard remercié par les Jackals. Après un bref passage avec les Prowlers de Mohawk Valley, il signe avec les Bandits de Border City dans la Ligue centrale de hockey. Après un début prometteur avec ce club, il est contraint de se trouver une nouvelle équipe à la suite du démantèlement du club. Il fait alors un retour avec le Thunder de Wichita mais les ennuis continuent. Il est arrêté en pleine pratique pour avoir omis de se présenter en cour en lien avec son accident de voiture de 1997. Il est alors condamné à 180 jours de prison. Il lui est par contre autorisé à sortir de prison pour les pratiques de l'équipe ainsi que pour les parties.

Il se joint par la suite à des clubs allemands évoluant dans l'Oberliga. Il aide son équipe à remporter le championnat en 2002-03. En 2003-04, il s'aligne dans la Ligue de Hockey Senior Majeur du Québec. Il joue en 2004-05 avec le Fjord du Saguenay, occupant un poste de joueur et entraîneur jusqu'à la dissolution du club en cours de saison. Il joint alors le Cousin de Saint-Hyacinthe qui avait obtenu les droits du joueur quelques jours avant. Il n'y joue qu'une partie, préférant s'aligner pour les Polar Twins de Winston-Salem où il termine sa carrière.

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ B A Pts Pun PJ B A Pts Pun
1984-85 Wranglers de Calgary LHOu 66 5 19 24 23 8 0 0 0 0
1985-86 Wranglers de Calgary LHOu 7 0 2 2 2 - - - - -
Broncos de Lethbridge LHOu 5 1 0 1 0 - - - - -
Chiefs de Spokane LHOu 11 1 4 5 0 - - - - -
1986-87 Warriors de Moose Jaw LHOu 58 54 33 87 53 9 4 2 6 4
1987-88 Warriors de Moose Jaw LHOu 36 36 35 71 63 - - - - -
Raiders de Prince Albert LHOu 36 33 28 61 48 9 6 6 12 41
1988-89 Saints de Newmarket LAH 75 23 24 47 90 5 0 1 1 12
1989-90 Admirals de Hampton Roads ECHL 52 49 23 72 155 5 5 5 10 30
1989-90 Saints de Newmarket LAH 1 0 1 1 2 - - - - -
1990-91 Knights de Nashville ECHL 59 49 60 109 229 - - - - -
1990-91 Saints de Newmarket LAH 2 0 1 1 0 - - - - -
1991-92 Renegades de Richmond ECHL 34 36 30 66 74 - - - - -
Knights de Nashville ECHL 28 18 19 37 81 - - - - -
1992-93 Knights de Nashville ECHL 61 85 76 161 222 9 7 7 14 38
1992-93 Senators de New Haven LAH 3 1 2 3 0 - - - - -
1993-94 HDD Olimpija Ljubljana Državno Prvenstvo 80 44 124 10 12 22
1994-95 Knights de Nashville ECHL 18 16 13 29 40 - - - - -
IceCaps de Raleigh ECHL 23 18 22 40 42 - - - - -
1994-95 Knights d'Atlanta LIH 10 4 3 7 2 - - - - -
1995-96 Chiefs de Johnstown ECHL 36 33 37 70 72 - - - - -
Tiger Sharks de Tallahassee ECHL 20 10 18 28 26 12 7 1 8 10
1996-97 Thunder de Wichita LCH 57 56 69 125 139 - - - - -
Cottonmouths de Columbus LCH 4 5 4 9 8 3 1 2 3 14
1997-98 Gila Monsters de Tucson WPHL 23 15 14 29 35 - - - - -
1997-98 Generals de Flint UHL 22 24 15 39 10 17 11 17 28 29
1997-98 Cottonmouths de Columbus LCH 12 15 18 33 16 - - - - -
1998-99 HDD Olimpija Ljubljana Alpenliga 4 2 2 4 0 - - - - -
1998-99 Rattlers d'Amarillo WPHL 3 0 2 2 0 - - - - -
Warthogs d'Alexandria WPHL 13 3 9 12 22 - - - - -
1998-99 Kingfish de Bâton-Rouge ECHL 22 11 12 23 26 - - - - -
1999-00 Speed de Knoxville UHL 31 24 19 43 52 - - - - -
IceHawks de l'Adirondack UHL 43 37 42 79 42 2 0 1 1 0
2000-01 Jackals d'Elmira UHL 15 6 8 14 10 - - - - -
Prowlers de Mohawk Valley UHL 2 2 1 3 2 - - - - -
2000-01 Bandits de Border City LCH 21 12 11 23 46 - - - - -
Thunder de Wichita LCH 14 9 11 20 20 - - - - -
2001-02 Aces d'Anchorage WCHL 13 6 4 10 4 - - - - -
2001-02 ERC Selb Oberliga 19 16 14 30 61 5 4 0 4 16
2002-03 ERC Selb Oberliga 8 4 3 7 45 - - - - -
ERC Hassfurt Oberliga 41 42 28 70 88 4 2 5 7 37
2003-04 Saint-François de Sherbrooke LHSMQ 21 13 16 29 6 - - - - -
Dragons de Verdun LHSMQ 12 5 13 18 0 - - - - -
Garaga de Saint-Georges LHSMQ 16 14 18 32 12 23 9 20 29 24
2004-05 Fjord du Saguenay LNAH 11 2 8 10 2 - - - - -
Cousin de Saint-Hyacinthe LNAH 1 0 0 0 0 - - - - -
2004-05 Polar Twins de Winston-Salem SPHL 17 7 13 20 54 - - - - -

Roller Hockey[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ B A Pts Pun PJ B A Pts Pun
1994 Rockin' Rollers du New Jersey RHI 21 26 23 49 49 - - - - -

Records[modifier | modifier le code]

ECHL[5]
  • Plus de buts dans une saison – 84 (1992-93)
  • Plus de points en une saison – 161 (1992-93)
  • Plus de points dans une partie – 10 (6 février 1993 vs. Rebels de Roanoke Valley)
  • Plus de tours du chapeau en une saison – 12
  • Plus haut pourcentage de buts par partie (minimum 150 parties) – 0,92
  • Plus haut pourcentage de points par partie (minimum 50 points en saison) – 2,63
  • Plus de saisons de 40 buts et plus – 5
  • Plus de saisons consécutives de 40 buts et plus – 4
  • Atteint le cap des 50 buts en le moins de parties – 37
  • Plus de saisons consécutives de 100 points et plus – 3
  • Plus longue séquence de parties avec au moins un point – 38 (récoltant un total de 112 points)
Ligue centrale de hockey

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

ECHL
  • 1990 : nommé sur la 2e équipe d'étoiles
  • 1993 : nommé joueur le plus utile – MVP
Ligue centrale de hockey
  • 1997 : remporte le Trophée Bill Levins remit au joueur le plus utile – MVP
  • 1997 : remporte le Trophée Ken McKenzie remit au champion marqueur de la ligue

Prédécesseurs et successeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Admirals' Coach More Than Just Fire And Ice sur dailypress.com
  2. (en) Jobe in car crash sur Ledger Enquirer
  3. (en) Suit claimes bad record ignored sur Ledger Enquirer
  4. (en) « Trevor Jobe hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  5. (en) Records de la ECHL sur www.echl.com