Treize bouddhas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les treize bouddhas (十三仏, Jūsanbutsu?) sont des déités importantes des mandalas kongokai et taizokai du bouddhisme Shingon. Il s’agit de cinq bouddhas (Nyorai), sept bodhisattvas (Bosatsu) et un vidyaraja (Myoo), possédant chacun sa syllabe-mantra (bija).

Ils sont souvent représentés ensemble, et jouent un rôle important dans les cérémonies post-funéraires, chaque déité devant être invoquée à une date fixée après le décès :

  1. Fudo Myoo (Acala), au 7e jour
  2. Shaka Nyorai (Sakyamuni), au 14e jour
  3. Monju Bosatsu (Manjushri), au 21e jour
  4. Fugen Bosatsu (Samantabhadra), au 28e jour
  5. Jizo Bosatsu (Ksitigarbha), au 35e jour
  6. Miroku Bosatsu (Maitreya), au 42e jour
  7. Yakushi Nyorai (Bhaisajyaguru), au 49e jour
  8. Kannon Bosatsu (Avalokitesvara), au 100e jour
  9. Seishi Bosatsu (Mahasthamaprapta), un an après la cérémonie des cent jours
  10. Amida Nyorai (Amitabha), deux ans après la cérémonie des cent jours
  11. Ashuku Nyorai (Akshobhya), six ans après la cérémonie des cent jours
  12. Dainichi Nyorai (Vairocana), douze ans après la cérémonie des cent jours
  13. Kokuzo Bosatsu (Akasagarbha), 32 ans après la cérémonie des cent jours

Inversement dans le cadre de la grossesse, l'invocation se fait par mois du neuvième Seishi bosatsu jusqu'à Fudo Myoo lors de l'accouchement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]