Travail au noir (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Travail au noir (film, 1982))
Aller à : navigation, rechercher

Travail au noir (Moonlighting) est un film britannique réalisé par Jerzy Skolimowski, sorti en 1982.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un riche polonais fait venir trois compatriotes munis de visas touristiques pour retaper sa maison londonienne. Ce qui est une bonne affaire pour tout le monde. Cependant, les travaux s'avèrent plus compliqués que prévu et Nowak, le contremaître, se comporte en véritable tyran avec ses ouvriers. Pendant ce temps, l'état de siège est décrété en Pologne. Nowak, qui apprend la nouvelle, décide de ne rien dire à ses camarades...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Durant le tournage, Jerzy Skolimowski raconte avoir eu des difficultés sur les horaires car le droit du travail est très strict en Angleterre[1]. Alors que l'équipe venait de tourner une scène dans une cabine téléphonique, et qu'une deuxième était prévue, le premier assistant, représentant du syndicat, annonce la fin de la journée : il est 21h55 et le tournage ne peut se prolonger au-delà de 22h. Le réalisateur répond qu'il reste cinq minutes, mais l'assistant rétorque qu'il faut mouiller les cheveux de Jeremy Irons pour le nouveau plan (la pluie est censée avoir commencé à tomber). Le temps qu'il aille le faire à la loge maquillage, les cinq minutes seront passées. L'acteur s'agenouille alors sur le trottoir, se passe de l'eau sale du caniveau sur la tête et déclare « Je suis prêt[1]. » Le plan est terminé deux minutes avant l'heure. Skolimowski déclare qu'en représailles il s'est tourné vers le premier assistant pour lui faire un doigt d'honneur[1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Olivier Kohn, « Le fil du rasoir », Positif, no 602,‎ avril 2011, p. 15-17 (ISSN 0048-4911)

Liens externes[modifier | modifier le code]