Trasadingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trasadingen
Blason de Trasadingen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Schaffhouse
Maire Alois Hauser
NPA 8219
N° OFS 2973
Démographie
Population 594 hab. (31 décembre 2010)
Densité 144 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 40′ 00″ N 8° 25′ 00″ E / 47.66666, 8.416671 ()47° 40′ 00″ Nord 8° 25′ 00″ Est / 47.66666, 8.416671 ()  
Altitude 454 m (min. : 396 m) (max. : 566 m)
Superficie 413 ha = 4,13 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Schaffhouse

Voir sur la carte administrative du Canton de Schaffhouse
City locator 14.svg
Trasadingen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Trasadingen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Trasadingen
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Trasadingen est une commune suisse du canton de Schaffhouse.

Trasadingen













Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Trasadingen mesure 4,13 km2[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Trasadingen possède 574 habitants en 2008[1]. Sa densité de population atteint 138 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Trasadingen entre 1850 et 2008[3] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté en 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)