Trapper Creek Wilderness

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trapper Creek Wilderness
Catégorie UICN Ib (zone de nature sauvage)
Emplacement Washington Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville proche Stabler
Coordonnées 45° 54′ 14″ N 122° 01′ 40″ O / 45.90389, -122.027845° 54′ 14″ Nord 122° 01′ 40″ Ouest / 45.90389, -122.0278  
Superficie 24,16 km2[1]
Création 3 juillet 1984[2]
Administration Service des forêts des États-Unis

Géolocalisation sur la carte : Washington

(Voir situation sur carte : Washington)
Trapper Creek Wilderness

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Trapper Creek Wilderness

La Trapper Creek Wilderness est une petite aire sauvage de 24 km2 située au sud de l’État de Washington au nord-ouest des États-Unis et plus précisément à l'intérieur de la forêt nationale de Gifford Pinchot.

La réserve couvre presque l'entièreté du bassin hydrographique du Trapper Creek, un seul ruisseau préservé utilisé par des poissons anadromes provenant du bassin de la rivière Wind River[3]. La zone est très vallonnée et dispose de nombreux petits cours d'eau et cascades. La zone est couverte d'une forêt primaire.

Le Wapiti de Roosevelt (Cervus elaphus roosevelti) est présent dans la zone. Au sommet de l'Observation Peak, il est possible d'apercevoir les monts Hood, Adams, Rainier et Saint Helens.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Trapper Creek Wilderness », sur Wilderness.net (consulté le 6 mars 2010)
  2. (en) « Applicable Wilderness Law(s) », sur Wilderness.net (consulté le 6 mars 2010)
  3. (en) « Wilderness.net: Trapper Creek Wilderness » (consulté le 23-12-2007)