Transylvania 6-5000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Transylvania 6-5000 (« Un appel de Transylvanie ») est un cartoon réalisé en 1963 par Chuck Jones et Maurice Noble, mettant en scène Bugs Bunny en rapport avec le vampire Count Bloodcount. Bugs nous montre comment se débarrasser d'un vampire en quelques passes magiques.

Résumé[modifier | modifier le code]

Alors que la nuit est tombée, on voit Bugs Bunny creuser une longue galerie afin de rejoindre Pittsburgh. Mais il se trompe de chemin et aboutit devant le château hanté du comte Bloodcount (en Transylvanie) qu'il prend pour une sorte de grand motel. Devant l'entrée, il demande son chemin à un vautour femelle à deux têtes, qui le trouve « à croquer ». Bugs se fait inviter à l'intérieur. Sans prendre garde aux fantômes et au mobilier effrayant, il recherche un téléphone. Il prend le comte pour un maître d'hôtel. Ce dernier joue le jeu et le guide à travers les étages, où les couloirs et les portes sont en forme de cercueil. Dans les pièces, on voit un piano à mâchoires garnies de dents, une télévision, des portraits de fantômes et de chauve-souris. Il lui présente sa chambre à coucher, l'enjoint à dormir jusqu'au lendemain, dans le but caché de lui aspirer son sang durant la nuit.

Mais Bugs n'arrive pas à dormir. Il prend un livre intitulé « mots et formules magiques » dans une étagère et le lit dans son lit. Au moment où le comte s'apprête à s'emparer de Bugs, le lapin dit un mot magique qui transforme le comte en chauve-souris. Bugs l'écrase avec une tapette à mouche, en croyant à un gros moustique. En disant un autre mot magique, Bugs redonne au comte sa forme primitive, et ce dernier tombe dans les douves. Le lendemain matin, Bugs descend pour prendre son petit-déjeuner en chantant. Alors que le comte est sur le point de l'attraper, Bugs dit le mot qui le retransforme en chauve-souris. Bugs la remarque alors et la chasse avec une bouffée d'insecticide, puis en reprenant son chemin, il redit l'autre mot qui fait reprendre au comte son apparence initiale (au plus mauvais moment pour celui-ci). Le comte se ressaisit, s'adresse à Bugs : « je suis un vampire ». À l'aide du mot magique, Bugs devient lui aussi un « vampire », mais de l'équipe de baseball ! Le comte se transforme en chauve-souris (bat en anglais) ; Bug comprend « batte », et il se transforme en batte de baseball. Le comte chausse des lunettes pour échapper au coup de batte qui se prépare, mais bugs le frappe sur la tête. Le comte redevient humain et cherche à écraser Bugs sous un bloc de pierre tenu à bout de bras. Malheureusement pour lui, Bugs le transforme à nouveau en chauve-souris, écrasée sous le pois du bloc. La scène se répète deux fois encore avant que le comte abandonne cette stratégie. Bugs s'essaye à dire des formules magiques différentes. Elles ont toutes un effet sur le pauvre comte, qui se transforme en formes diverses, jusqu'à un vautour à deux têtes. Le vautour femelle en tombe amoureuse et le poursuit dans le ciel. Bugs trouve enfin un téléphone et demande à être rapatrié par le service de voyage ACME des États-Unis, avant de trouver par hasard la formule qui lui donne des ailes de chauve-souris à la place des oreilles. Il annule l'appel et s'envole par la fenêtre.

Le titre[modifier | modifier le code]

Le titre fait référence à la chanson jouée par Glenn Miller : Pennsylvania 6-5000, elle-même inspirée par le fameux numéro de téléphone « PEnnsylvania 6-5000 », numéro le plus longtemps inchangé dans la ville de New York[1].

Influence[modifier | modifier le code]

Le thème de film de comédie et d'épouvante est repris par le film Transylvania 6-5000 de 1985.

Fiche[modifier | modifier le code]

Voix[modifier | modifier le code]

Animateurs[modifier | modifier le code]

  • Ken Harris : animateur
  • Richard Thompson : animateur
  • Tom Ray : animateur
  • Bob Bransford : animateur
  • Philip DeGuard : artiste arrière-plan
  • Robert Givens : artiste agencement (comme Bob Givens)

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Transylvania 6-5000 sur l’Internet Movie Database