Transverse Ranges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Transverse Ranges
800x520-USA-EDCP-A-H-R.jpg
Transverse Ranges
Transverse Ranges
Localisation des Transverse Ranges aux États-Unis.
Géographie
Altitude 3 505 m, Mont San Gorgonio
Massif Chaînes côtières du Pacifique
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Californie

Les Transverse Ranges (appelés aussi Los Angeles Ranges[1]) désignent une série de chaînes montagneuses situées au sud de la Californie. Elle fait partie d'un plus vaste ensemble, les chaînes Côtières, qui va de l'Alaska au Mexique en longeant l'océan Pacifique. Les Transverse Ranges débutent à l'extrémité méridionale des California Coast Ranges. Elles s'étendent entre les villes de Santa Barbara et de San Diego. Leur nom provient de leur disposition originale est-ouest, alors que les autres chaînes de la Californie sont orientées nord-sud[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les Transverse Ranges commencent à Point Conception dans le comté de Santa Barbara, et comprennent les monts Santa Ynez qui sont parallèles à la côte derrière la ville de Santa Barbara. Toujours dans le comté de Santa Barbara, elles incluent les monts San Rafael et les monts Sierra Madre. Les monts Topatopa et les monts Santa Susana (comtés de Ventura et de Los Angeles), les Simi Hills et les monts Santa Monica le long de la côte derrière Malibu, les monts San Gabriel au nord-est de Los Angeles, les Puente Hills, les monts San Bernardino Mountains font également partie des Transverse Ranges. Elles se prolongent dans les Channel Islands.

Les Transverse Ranges sont encadrées :

Les principales montagnes des Transverse Ranges sont :

Géologie[modifier | modifier le code]

Les affleurements sont constitués de roches sédimentaires du Cénozoïque et de dépôts alluviaux[4].

Écologie[modifier | modifier le code]

La végétation est composée de forêts et de chaparral ; elle est étagée : aux basses altitudes poussent les genévriers et pins à pignons ; plus haut croissent le Pin jaune et le Pin tordu[5].

Les arbres les plus fréquents sont Chêne de Californie et le Chêne blanc de Californie à l'ouest[4] ; Quercus chrysolepis, Pin tordu, Sapin du Colorado, Pin ponderosa à l'est[6]. Parmi les autres plantes figurent notamment Adenostoma fasciculatum, Artemisia Californica, Eriogonum fasciculatum[4], etc.

Faune[4] :

La forêt nationale d'Angeles et la forêt nationale de Los Padres couvrent une partie des Transverse ranges. La plus grande partie de ces chaînes de montagne font partie de l'écorégion de California chaparral and woodlands ; cependant, l'extrémité orientale touche deux régions arides : le désert Mojave et le désert de Sonora.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. National Park Service : Pacific Coast Recreation Area Survey
  2. (en) Scott Ingram, California: The Golden State, Milwaukee, Gareth Stevens,‎ 2002 (ISBN 978-0-8368-5282-0, OCLC 302362470), p. 21
  3. « California's Coastal Mountains », California Coastal Commission (consulté en 25-12-2007)
  4. a, b, c et d (en) « Section 261B. Southern California Coast », US Forest Service (consulté en 27-12-2009)
  5. Schoenherr, Allan A. (1992). A Natural History of California. Berkeley, CA: University of California Press.
  6. a, b et c (en) « Section M262B. Southern California Mountains and Valleys », US Forest Service (consulté en 27-12-2009)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • U.S. Geological Survey, Recent reverse faulting in the Transverse Ranges, California [U.S. Geological Survey Professional Paper 1339], Washington, D.C., U.S. Government Printing Office, 1987