Transporteur de la sérotonine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le transporteur de la sérotonine (SERT) est une protéine qui transporte le neurotransmetteur sérotonine de l'espace synaptique à l'espace présynaptique. Cette protéine est la cible de nombreux traitements antidépresseurs, notamment ceux de la classe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS).

Un des polymorphismes du promoteur du gène a montré qu'il affecte le taux de recapture de la sérotonine. Il pourrait jouer un rôle dans la mort subite du nourrisson, les comportements agressifs des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, le syndrome de stress post-traumatique. Son effet supposé sur la susceptibilité à la dépression chez les personnes qui ont subi une expérience traumatisante est infirmé par deux méta-analyses indépendantes[1],[2].

Les sujets qui possèdent la forme longue "l" du transporteur produisent un plus grand nombre de transporteurs de la sérotonine. La recapture de la sérotonine est plus importante et la concentration de sérotonine dans la fente synaptique est donc plus faible[3]. Le polymorphisme du gène SLC6A4 codant pour le transporteur de la sérotonine a très possiblement un lien avec la démonstration de traits psychopathiques. Les allèles dits longs sont associés avec une transcription accrue du transporteur et les homozygotes de cet allèle démontre des similarités importantes avec les psychopathes[4]. Les sujets qui possèdent la forme "s" (short pour court) produisent moins de transporteurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marcus R Munafo et al., « Gene x Environment interactions at the serotonin transporter locus », Biological Psychiatry, vol. 65, no 3,‎ 2009, p. 211-219
  2. (en) Neil Risch et al., « Interaction between the serotonin transporter gene (5-HTTLPR), stressful life events, and risk of depression : a meta-analysis », Journal of the American Medical Association, vol. 301, no 23,‎ 2009, p. 2462-2471
  3. Stephen M. Stahl, Psychopharmacologie essentielle. Bases neuroscientifiques et applications pratiques Lavoisier 2e édition, 601 p. (OCLC 495062659) p. 234
  4. (en) Glenn AL, « The other allele: exploring the long allele of the serotonin transporter gene as a potential risk factor for psychopathy: a review of the parallels in findings », Neurosci Biobehav Rev, vol. 35, no 3,‎ 2011, p. 612-20. (PMID 20674598, PMCID PMC3006062, DOI 10.1016/j.neubiorev.2010.07.005, lire en ligne [html]) modifier