Transport ferroviaire en Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Transport ferroviaire en Finlande

Description de cette image, également commentée ci-après

Pendolino à la gare d'Helsinki.

Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 5740 km[réf. nécessaire]
dont électrifiés 2620 km[réf. nécessaire]
Écartement 1 524

Plan

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte des lignes ferroviaires finlandaises en 2011, les lignes électrifiées sont en bleu.

Le transport ferroviaire en Finlande est constitué d'un réseau de 5740 km de lignes à écartement des rails au standard Russe (1524 mm) dont 2620 km sont électrifiées en courant alternatif 25 kV 50 Hz.

Helsinki est la seule ville munie d'un métro ainsi que d'un tramway. Mais il y eut un réseau de tramway aussi à Viipuri (ville livrée aux russes en 1944) et à Turku où il est défait en 1972.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de voies ferrées a commencé relativement tard en Finlande. La première ligne a été ouverte le 31 janvier 1862 entre Helsinki et Hämeenlinna et était déjà exploitée par la compagnie VR. Une ligne vers Saint-Pétersbourg fut ouverte en 1870 qui permettait de relier Helsinki à la capitale russe dont dépendait alors la Finlande. Ainsi, l'écartement large de 1524 mm (à comparer à l'écartement standard européen de 1435 mm) alors en vigueur dans l'empire russe a été adopté.

La construction du réseau s'est poursuivie avec l'ouverture de la liaison Helsinki - Hämeenlinna - Toijala - Tampere le 22 juin 1876 et de la branche Toijala - Turku, reliant ainsi les trois plus grandes villes du pays. Le développement du réseau vers le nord du pays a continué par la mise en place en 1878 d'une ligne Tampere - Haapamäki - Seinäjoki - Vaasa et par la construction du tronçon Vaasa - Oulu six ans plus tard. Rovaniemi, la capitale de la Laponie, n'a cependant été reliée au réseau qu'en 1909.

De nombreuses lignes ont été ouvertes au cours du XXe siècle, en particulier des sectios importantes comme la ligne Parkano - Seinäjoki dans les années 1970 qui a permis de raccourcir considérablement la durée des trajets entre le sud et le nord du pays.

Un grand programme d'électrification en 25 kV 50 Hz a été mis en place en 1968. La première section électrifiée entre Helsinki et Kirkkonummi a été mise en service en 1969.

Réseau ferré[modifier | modifier le code]

En 1996, le réseau de la RHK (Ratahallintokeskus, Administration des voies ferrées) mesurait 5.660 km de long, dont 2.073 km soit 37 % est électrifié. La part de la traction électrique dans l'ensemble des transports est de 65 %. L'exploitation de 381 km a cependant été abandonnée depuis 1982, date à laquelle le réseau comptait encore 6041 km de voies. Seules 8,5 % des voies sont doublées[1].

Lignes du réseaux ferré de Finlande[modifier | modifier le code]

Gares ferroviaires[modifier | modifier le code]

Transport de passagers et de fret[modifier | modifier le code]

Un Allegro voyageant entre Helsinki et Saint-Pétersbourg.
Un Sm2 à la gare de Malmi.
Camion dans le port de Kokkola.
Train entre Vartius et Raahe .

En 1996, le transport de passagers en Finlande est réparti entre les différents moyens de transports de la façon suivante :

  • Transport automobile : 79,4 %
  • Transport par cars/autobus : 12,6 %
  • Chemin de fer (VR) : 5,2 %
  • Transport aérien : 1,2 %

Toutefois, le nombre absolu de voyageurs a augmenté, mis à part pendant la crise économique du début des années 1990. Rien qu'en 1996 le nombre de voyageurs-kilomètres a ainsi augmenté de 2,2 %. Quant au transport de marchandises, il s'est surtout développé entre 1960 et 1998, sans subir de régression pendant la crise économique. Le tableau suivant présente l'évolution du transport de voyageurs et de marchandises entre 1960 et 1998 :

Année Voyageurs (1) Fret (2)
1960 2,3 4,9
1970 2,2 6,3
1980 3,2 8,3
1982 3,3 8,0
1983 3,3 8,1
1990 3,3 8,4
1995 3,2 9,3
1998 3,4 9,9

Le tableau suivant présente l'évolution du transport de voyageurs et de marchandises entre 2003 et 2013 :

Année Voyageurs (1)[3] Fret (2)[3]
2003 2,642 10,047
2004 2,654 10,105
2005 2,744 9,706
2006 2,801 11,060
2007 2,951 10,434
2008 3,164 10,777
2009 3,006 8,872
2010 3,073 9,750
2011 3,003 9,395
2012 3,131 9,275
  • (1): En milliards de voyageurs-kilomètres
  • (2): En milliards de tonnes-kilomètres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Kaukoliikenteen rataverkko ja tärkeimmät rautatieasemat », VR-Yhtymä Oy,‎ 2012 (consulté le 18 décembre 2012)
  2. (détruite en 1999)
  3. a et b (fi) « Suomen rautatietilasto 2013 », liikennevirasto,‎ septembre 2013 (consulté le 4 juin 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]