Transmittance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La transmittance, en général, est le rapport caractérisant la transmission d'une grandeur dans un système. Elle se calcule par le rapport entre la grandeur en entrée et en sortie.

Optique[modifier | modifier le code]

Exemple : opacité de l'atmosphère selon la longueur d'onde des ondes électromagnétiques (dont la lumière visible), entre l'Espace et le sol terrestre. Plus rigoureusement, ce schéma présente 1-\mathcal{T}, exprimé en pourcentage ; on lira 100 % pour une transmittance nulle (opacité infinie).
Article détaillé : Filtre (optique).

En optique, la transmittance d'un matériau ou d'un filtre est la fraction du flux lumineux le traversant. Elle est également nommée facteur de transmission[1] mais aussi transparence[2] dans le domaine de la photographie.

En notant \scriptstyle \phi_0 le flux incident et \scriptstyle \phi le flux transmis, alors la transmittance est :

\mathcal{T} =\frac{\phi}{\phi_0}.

Elle peut être mesurée sur l'ensemble du domaine visible ou autour d'une longueur d'onde donnée. Si cette transmittance varie en fonction de la longueur d'onde, alors le filtre apparaît coloré. La transmittance s'exprime couramment en pourcentages (0 % pour un matériau opaque).

L'opacité est l'inverse de la transmittance[2] :

o = \frac{1}{\tau}.

En spectrométrie, la transmittance est liée à l'absorbance[3] par :

\mathcal{T} = 10^{-A}\,, c'est-à-dire A = -\log \mathcal{T}.

En photographie ou en photométrie, la densité optique[4] est définie exactement de la même façon :

\mathcal{T} = 10^{-D}\,, c'est-à-dire D = -\log \mathcal{T}.

Biologie[modifier | modifier le code]

La transmittance d'un produit à travers un organe ou un autre élément biologique est le rapport entre la quantité présente par unité de temps à l'entrée et la quantité présente en sortie. Par exemple calculer la transmittance de la créatinine du rein.

Electronique et automatique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fonction de transfert.

En électronique la transmittance est équivalente à la fonction de transfert.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Terrien et François Desvignes, la photométrie, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 1467),‎ 1972, 1e éd., p. 58
  2. a et b René Bouillot, cours de photographie : technique et pratique, Paris, Dunod,‎ 1991 (ISBN 2-10-000325-9), p. 89
  3. IUPAC, Compendium of Chemical Terminology,‎ 1997, 2e éd. (ISBN 0-86542-684-8, lire en ligne), p. 9
  4. José-Philippe Pérez, Optique. Fondements et applications, Paris, Dunod, coll. « Enseignement de la physique »,‎ 2004, 7e éd. (ISBN 2-10-0484497-4[à vérifier : ISBN invalide]), p. 183

Voir aussi[modifier | modifier le code]