Translatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En linguistique, le translatif est un cas grammatical présent dans certaines langues, exprimant le résultat d'un processus de transformation. Ainsi, en finnois (langue agglutinante), ce cas se construit généralement avec le verbe « tulla », « devenir ». Sa désinence est -ksi, comme dans l'exemple « Tulin sairaaksi » : « Je suis devenu [tombé(e)] malade ». On le trouve dans d'autres emplois, comme dans, par exemple, les demandes de lexique étranger : « Mitä on ranskaksi « kissa » ? », ce qui littéralement veut dire : « Comment est « vers le français » [translatif] « kissa » ? », et plus correctement « Comment dit-on « kissa » en français" ? » (la réponse étant « chat »). Enfin, précisons que le translatif a d'autres emplois spécifiques plus éloignés de cette valeur première dans les grammaires des langues qui en possèdent un.

Autre exemple, en estonien : le nominatif : ilus tüdruk ⇒ la jolie fille / Translatif : ilusa-ks tüdruku-ks ⇒ en jolie fille (transformation).

Exemple en Espéranto. Le suffixe est -iĝ :

  • blanka "blanc" blankiĝi "devenir blanc, blanchir"