Transiting planets and planetesimals small telescope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

29° 15′ 17″ S 70° 44′ 22″ O / -29.2546041, -70.7394004

TRAPPIST, (acronyme de Transiting planets and planetesimals small telescope, ce qui signifie « petit télescope pour les transits de planètes et les planétésimaux » en français) est un télescope robotique situé à l'observatoire de La Silla installé par le groupe Astrophysique et Traitement de l'Image de l'Université de Liège. Il est contrôlé depuis Liège.

Il a coûté environ 300 000 € et a été financé par le FNRS et par le FNS, l'Université de Genève s'étant associée au projet. Le nom TRAPPIST a été donné afin de souligner l'origine belge du télescope.

Il est destiné à l’étude des systèmes planétaires par la détection et caractérisation des exoplanètes, et l’étude des comètes en orbite autour du Soleil. Pour les exoplanètes, il utilise la méthode des transits.

Son diamètre est de 60 cm et il est entièrement autonome. Son optique est de type Ritchey-Chrétien. Le télescope est équipé de deux roues à filtres[1] et d'un détecteur CCD de 2048x2048 pixels couvrant un champ de 22'x22'. Refroidi à -50°C, ce capteur a une efficacité quantique maximale de 96 %.

En 2010, il participe à la détermination de la taille de (136199) Éris[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'une des roues comporte des filtres utiles pour l'étude des transits, l'autre pour l'étude des comètes.
  2. « eso1142fr — Eris, la lointaine jumelle de Pluton », sur ESO.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]