Transcription de Boehmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.

La transcription de Boehmer est une transcription phonétique dérivée de l’alphabet latin et de quelques lettres grecques, utilisée historiquement pour les langues romanes. Elle a été présentée par Eduard Boehmer en 1875 dans la revue Romanische Studien. Le système de transcription de Bourciez, qui suit celui de Boehmer, est parfois appelé transcription Boehmer-Bourciez[1],[2] car ils partagent beaucoup d’éléments. La transcription du Glossaire des patois de la Suisse romande reprend plusieurs éléments de la transcription de Boehmer[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation », Centre de dialectologie et d'étude du français régional. [consulté le 22 mars 2012]
  2. Chaurand 1972
  3. Pop 1950

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eduard Boehmer, « De sonis grammaticis accuratius distinguendis et notandis », Romanische Studien, volume I, 1875, pp. 295-302. (copie sur gallica.bnf.fr)
  • Jacques Chaurand, Introduction à la dialectologie française, Bordas, Paris / Bruxelles / Montréal, 1972. — Voir en particulier le tableau comparatif des différents systèmes de transcription, p. 23-26.
  • Sever Pop, La dialectologie : aperçu historique et méthodes d'enquêtes linguistiques, J. Duculot, Louvain, 1950, 2 vol. (volume 1 et volume 2 sur archive.org)

Articles connexes[modifier | modifier le code]